LFH – Issy Paris : « Objectif clair, le dernier carré. »

LFH – Issy Paris : « Objectif clair, le dernier carré. »

6 septembre 2013 0 Par Florian Polteau

Cet été, Issy-Paris hand a décidé d’accélérer le processus de professionnalisation de club en créant une SAS et en se renforçant intelligemment. Une gardienne de haut niveau et deux internationales Norvégienne. Objectif pour Jean-Marie Siffre, le Président du club : être mieux représenté administrativement et sportivement.

Président c’est une nouvelle saison qui débute, à tous les niveaux puisqu’il y a aussi une grosse restructuration au niveau du club, vous pouvez nous en dire quelques mots ?

Ce n’est pas vraiment une grosse restructuration, c’est une structuration qui se poursuit et la professionnalisation qui se poursuit également avec la création d’une SAS.

Qu’est-ce- que cette structuration va apporter au niveau du club ? Plus de professionnalisme au niveau de l’équipe première ?

Oui plus de professionnalisme encore mais nous étions déjà très professionnels avant. Mais surtout une reconnaissance vis-à-vis des institutionnels, des partenaires privés… et des banques ! Ça c’était extrêmement important. On n’est plus vu comme une association mais désormais comme une vraie société.

Avec un objet sportif et un peu plus de pression des résultats ?

Vous savez la pression on se la met tout seul ! Les objectifs sportifs sont les mêmes que depuis deux saisons c’est-à-dire en Championnat le dernier carré et viser un titre.

Ce qui est arrivé l’année dernière avec une demi-finale du Championnat, une finale européenne et une Coupe de la Ligue que vous avez organisé et gagné, c’était un beau succès.

Oui un beau succès au niveau de l’organisation, un beau succès au niveau du résultat, du remplissage et du public. Ce qui est une performance pour Paris parce que c’est toujours très compliqué à Paris. Et sans oublier une finale de Coupe des Coupes qu’on a perdu contre LE club emblématique du handball mondial (NDLR : Hypo Niederösterreich).

Cette année, il y a eu quelques renforts qui sont arrivés, on sait qu’Arnaud Gandais a fait avec un effectif parfois limités la saison dernière. Quels sont les objectifs de cette nouvelle saison avec ces nouvelles joueuses ?

On est toujours en effectif limité parce que l’effectif dépend du budget et donc plus on aura de budget moins on aura un effectif limité. L’effectif reste très stable comme chaque année car ça fait partie de nos valeurs également. Donc nous avons trois arrivées : une gardienne, jeune (Fanny Chatelet) qui sera numéro 2 derrière Armelle Attingré, et deux internationales norvégiennes. Là nous avons réalisé un beau coup puisque nous avons trois joueuses étrangères seulement et ce sont trois norvégiennes.

Les objectifs de la saison c’est toujours ça, viser le dernier carré ? Une coupe, et un beau parcours européen ?

Comme disait Arnaud en Conférence de Presse, on joue tous les matchs pour les gagner. Maintenant on ne pourra pas gagner tous les titres donc il faudra bien qu’on ajuste tout ça. Le championnat reste une priorité, clairement. La Coupe de La Ligue clairement ce sera difficile car elle se jouera à Metz et on connait l’ogre messin. Il restera aussi la Coupe de France et la Coupe d’Europe.