mercredi 7 décembre 2016

PUBLICITÉ

France-Allemagne : les réactions

Après la victoire des Bleues face à l’Allemagne et leur qualification pour le 2e tour, voici les réactions d’après match.

Propos recueillis par la FFHB.

Olivier Krumbholz (entraîneur – photo) : « C’était plus difficile que face à la Pologne. Les Allemandes ont bien débuté, elles ont été très précises au tir. Il a fallu patienter et beaucoup se battre. L’équipe de France était plus forte physiquement. Le match n’est pas parfait mais nous avons été solides. C’est une excellente victoire face à une équipe qui a battu les Pays-Bas il y a deux jours. Le nouveau coach leur apporte beaucoup et il faudra compter à l’avenir sur l’Allemagne. C’est tout bénéfice pour nous. Peu d’équipes comptent deux victoires dans le tournoi. Laura Glauser a fait un grand match. Il y a des fortunes diverses mais il faut retenir le collectif. Je trouve que notre équipe est perfectible et il faudra encore bien travailler pour aborder les Pays-Bas. »

Laura Glauser : « On peut toujours progresser… J’aurais pu arrêter d’autres ballons. Lorsqu’Amandine est sortie blessée, cela nous a donné envie de nous battre pour elle. Ce fait de match nous a boosté et donné envie de riposter. Il faudra encore plus se battre que d’habitude face aux Pays-Bas. »

Estelle Nze-Minko : « Nous savions que physiquement ce serait difficile. On n’a jamais pensé que nous allions dérouler ce soir. Nous sommes revenues juste à la mi-temps avec une meilleure défense et on a mieux remonté les ballons. Après leur début de match assez parfait, elles ont baissé physiquement. »

Laura Flippes : « J’avais juste envie de continuer dans la lancée du 1e match. À peine rentrée, j’ai eu un premier ballon. Je m’adapte à l’aile mais surtout je n’y pense pas, j’essaie juste de m’amuser. Avec la victoire au bout, ce n’est que du bonheur. »

Gnonsiane Niombla : « Les Allemandes ont réalisé une bonne entame de match. Nous étions un peu amorphes puis nous avons mis plus de mouvement. C’est bien car cela prouve que nous sommes encore en rodage. Les jeunes joueuses nous apportent. Le match face aux Pays-Bas est un match à enjeu et nous serons toutes en alerte. »

Alexandra Lacrabère : « Nous n’avons pas paniqué. Nous revenons à la mi-temps avec 50 % de nos capacités. On s’est dit à la mi-temps que nous ne pouvions que progresser et ne pas perdre ce match. Sur une gardienne assez atypique, nous avons manqué de relâchement. Nous avions hâte de battre l’Allemagne avant de nous attaquer aux Pays-Bas et aller chercher les 4 points. »

Manon Houette : « Nous voulons montrer que nous avons une équipe complète, sur tous les postes. L’idée était d’arriver sur les Pays-Bas en leur démontrant que le danger peut venir de partout. »

Poster un commentaire