lundi 25 septembre 2017

PUBLICITÉ

WTA – Wozniacki et Otapenko en route vers le Masters

Embed from Getty Images

La semaine dernière, le tennis féminin faisait escale à Tokyo et Séoul. Caroline Wozniacki et Jelena Ostapenko se sont imposées, consolidant un peu plus leurs chances d’être présentes à Singapour pour les Masters de fin d’année.

A Tokyo, Caroline Wozniacki, tenante du titre, n’a pas laissé l’occasion de soulever enfin son premier trophée en 2017. Après deux premiers tours laborieux, contre Shelby Rogers d’abord, et, surtout, face à Dominika Cibulkova, contre laquelle elle a sauvé deux balles de match, la Danoise a très nettement haussé son niveau de jeu pour se défaire de la nouvelle numéro 1 mondiale, Garbine Muguruza, balayée 6-2 6-0 en demi-finale, puis d’Anastasia Pavlyuchenkova, battue 6-0 7-5 en finale. Après six finales perdues cette année, Caroline Wozniacki débloque enfin son compteur, et a donc remporté au moins un titre par an depuis 2008 et pointe désormais à la cinquième place du classement 2017.

Il faut souligner également le bon parcours de Caroline Garcia au Japon. Tombeuse d’Aliaksandra Sasnovitch puis de Kurumi Nara, la Française s’est logiquement inclinée en quarts de finale face à Garbine Muguruza (6-2 6-4). De plus en plus régulière, celle qui est désormais n°16 à la Race doit désormais trouver la clé pour s’imposer face au Top 30. Elle en a l’occasion dès aujourd’hui, puisqu’elle dispute son premier tour à Wuhan face à Angelique Kerber. Le match ne sera cependant pas facile : l’Allemande, débarrassée de l’encombrante pression d’être la numéro 1 mondiale, semble en net regain de forme.

Les choses ne vont en revanche pas mieux pour Kristina Mladenovic. La numéro 1 française n’a plus gagné un match sur le circuit depuis début août et a une nouvelle fois été battue au premier tour d’un tournoi. Son bourreau se nomme cette fois Qiang Wang, qui lui a infligé un cinglant 6-0 6-0. Wuhan ne sera pas non plus le tournoi de la rédemption pour « Kiki », déjà éliminée par Katerina Siniakova.

A Séoul, Jelena Ostapenko, qui était tête de série numéro 1, a tenu son rang et remporté le deuxième titre de sa carrière, après bien sûr, Roland Garros en juin dernier. En finale, elle l’a emporté sur la Brésilienne Beatriz Haddad Maia en trois sets (6-7 6-1 6-4). Elle est désormais 7ème à la Race. Comme la plupart des meilleures mondiales, la Lettone est engagée cette semaine à Wuhan, en Chine.

Comments are closed.