samedi 8 février 2014

PUBLICITÉ

Fed Cup : un France-Suisse revanchard

Ce week-end, en Fed Cup, le premier tour du groupe mondial II opposera la France et la Suisse. Seize ans après la victoire de la Suisse de Schnyder et Hingis face aux Bleues (5-0), cette confrontation aura un goût de revanche.

Amélie Mauresmo s’en souvient comme si c’était hier. « On ne va peut-être pas rappeler le score », plaisantait la capitaine de l’équipe de France de Fed Cup mardi, en conférence de presse. Il y a 16 ans, l’ancienne numéro un française faisait ses débuts en Fed Cup à Sion, face à la Suisse, menée par Patty Schnyder et Martina Hingis. A l’époque, les deux joueuses étaient dans le top 10 et les Helvètes avaient brillé face à leur public. 5-0, la victoire fut écrasante. 16 ans plus tard, le rapport de force n’est pas le même. La France le sait, elle part favorite face à la Suisse dans ce duel. Lors du tirage au sort, Amélie Mauresmo avait trouvé plutôt jouable son adversaire du week-end. Pour la capitaine, qui ne tiendra cette fois pas la raquette, ce week-end aura certainement un goût de revanche. Plus encore, elle s’insére dans l’objectif de réintégrer le groupe mondial, que la France a quitté il y a trois ans. Mais attention, les joueuses suisses ont plus d’un tour dans leur sac.

La Suisse, un adversaire piège ?

Cornet - Bencic

Belinda Bencic et Alizé Cornet s’affrontent samedi

 Belinda Bencic d’abord. Certains l’appellent déjà la nouvelle Martina Hingis. Promis, ce n’est pas seulement du au fait que son entraîneur occasionnel est Melanie Molitor, maman de la grande Martina. A 16 ans, elle a déjà remporté l’an passé Wimbledon et Roland Garros en junior. La jeune Bencic entame sa deuxième année au sein de l’équipe suisse et est déjà bien intégrée. Pour sa coéquipière plus expérimentée, Timea Bacsinszky, Belinda Bencic représente « la fougue de la jeunesse » dans le camp suisse. Timea, elle, en est à 30 matches en Fed Cup, soit le record chez les Suisses sélectionnées. A 24 ans, la jeune Suissesse avait eu des débuts prometteurs en 2009, avant de souffrir de quelques pépins physiques en 2011 et 2012. Désormais, la native de Lausanne est de retour en forme, à Paris, avec l’envie d’en découdre sur le terrain. Viktoria Golubic, troisième Suissesse sélectionnée ce week-end, participe pour la première fois à la Fed Cup. Originaire de Zurich, elle s’avère dangereuse. Classée au delà de la 600e place mondiale il y a de cela un an, elle est désormais dans le top 200 et continue son ascension vers les sommets. En décembre, elle a notamment atteint les huitièmes de finale à Shenzhen. Une adversaire qu’il faudra surveiller de près. Enfin, Stefanie Voegele est sans doute un peu plus connue que ses coéquipières, notamment parce qu’elle a récemment sorti Kristina Mladenovic au premier tour de l’Open d’Australie. 44e joueuse mondiale, elle a bien débuté l’année en atteignant les quarts de finale à Brisbane. L’entraîneur suisse, Heinz Gunthardt, est réaliste. « La France a une équipe plus établie, mais on a une chance si on démarre bien le premier match. » La pression semble du côté français.

Samedi, justement, c’est d’abord Virginie Razzano, la plus expérimentée des Bleues, qui affrontera la jeune Stefanie Vogele. Les deux joueuses ne se sont jamais rencontrées. Le premier simple de ce France-Suisse sera suivi d’une rencontre choc entre Alizé Cornet et Belinda Bencic. Dimanche, à partir de 13 heures, les adversaires s’inversent. Cornet affrontera Vogele et Razzano jouera contre Bencic. L’espoir du tennis suisse n’a encore jamais été opposée à Alizé Cornet mais la numéro un française a déjà affronté à quatre reprises Stefanie Voegele, depuis 2007, pour un score de 2 victoires partout. Voegele a remporté leurs deux derniers matches, en 2011 et 2012, en quarts de finale de Cuneo en 2011 (6-3 6-1) sur terre battue et à Poitiers, en 2012, au 2e tour (7-6 (3) 3-6 6-0), sur surface dure. Le week-end de Fed Cup s’achèvera par un double entre la paire Garcia Mladenovic et le duo Bacsinszky – Golubic.

 Le programme du week-end :

Samedi 8 février 2014 (à partir de 13 h 30)
Virginie RAZZANO (FRA) – Stefanie VÖGELE (SUI)
Alizé CORNET (FRA) – Belinda BENCIC (SUI)

Dimanche 9 février 2014 (à partir de 13 heures)

Alizé CORNET (FRA) – Stefanie VÖGELE (SUI)
Virginie RAZZANO (FRA) – Belinda BENCIC (SUI)
GARCIA / MLADENOVIC (FRA) – BACSINSZKY / GOLUBIC (SUI)

Comments are closed.