lundi 29 avril 2019

PUBLICITÉ

LFH – Nantes proche de l’exploit face à Metz

Malgré une forte résistance et une belle démonstration, Nantes n’a pas su déjouer les pièges du tenant du titre, Metz Handball lors de ce premier round de la 1/2 finale des play-offs (24-28).

 

Une première bataille engagée

Ce dimanche 28 Avril le NAHB recevait le club de Metz Handball pour la 1/2 finale aller des play-off de Ligue Féminine de Handball. Sur le papier, les 2 formations ne sont pas à égalité et cela se ressent en ce début de rencontre à travers la crispation des Nantaises qui ont à cœur de montrer qu’elles ne sont pas là par hasard ! Les Lorraines se démarquent tout de même d’entrée (2-6 à la 8e) grâce à Laura Flippes toujours aussi précieuse dans les grands rendez-vous (2/5).

Un temps mort précoce d’Alan Heine (entraîneur NAHB) permettent aux Nantaises de se remobiliser. Elles sont plus conquérantes, plus rageuses, la consigne étant clairement de stopper les montées de balles rapides, Metz étant connu pour ses contre-attaques fulgurantes. Et cela marche, 8-9 à la 17e.

Les Roses ne veulent rien lâcher, Camille Ayglon-Saurina est présente partout, en attaque comme en défense (3/8) et Blandine Dancette (3/5) se livre comme jamais, à l’image de ces petits ballons touchés du bout des doigts qui permettent d’éviter quelques buts en contre attaque. Paule Baudoin quant à elle excelle aux jets de 7 mètres (3/4).

Résultat à la pause, Metz mène d’une seule petite longueur ! (13-14). L’exploit est il réalisable ? En tribune, on semble y croire.

« On n’a pas grand chose à se reprocher ce soir, on s’est battu avec les forces que l’on avaient. » B.Dancette

En seconde période, le même scénario se reproduit, les Messines prennent rapidement 4 longueurs d’avance (14-18 à la 37e) avec une Manon Houette en grande forme (7/11) et une Xenia Smits très efficace au shoot à 9m (6/7).

Nantes tente bien de stopper l’hémorragie avec un nouveau temps mort mais celui-ci est bien bénéfique que le premier et l’écart est plus ou moins conservé jusqu’à à la 45e minute de jeu, 16-20.

Catherine Gabriel, fait des arrêts déterminants et empêche Metz de prendre le large à des moments clés (9/28).

Galvanisées, les Roses reviennent petit à petit notamment grâce à Beatriz Escribano qui trouve des espaces en attaque (3/4). Au forceps, le NAHB revient à égalité à la 52e (22-22) !

Dans ce money time, les Dragonnes ne lâchent rien. Les Nantaises perdent petit à petit pied et l’excellente efficacité au tir de Zaadi (4/4) donne le « coup de Grâce » aux espoirs des ligériennes.

Malgré une excellente performance, quelques pertes de balles et peut-être un manque de fraîcheur physique dans ce money time ont empêché les nantaises de réaliser l’exploit aujourd’hui. Résultat final de ce premier match, 24-28.

Avec ces 4 buts de retard, la qualification s’annonce difficile pour le NAHB lors du match retour prévu le vendredi 03 Mai a 20h aux arènes de Metz !

Interview réalisée en collaboration avec la radio Prun’ (Première Radio Universitaire Nantaise) de Camille Ayglon-Saurina :

Quelles sont vos impressions du match ?

« Un peu de frustration forcément puisqu’on les a bien tenues, on est revenu dans cette seconde mi-temps pas forcément bien engagée.

On n’a pas à rougir de notre prestation, c’était notre 3e match en 10 jours, c’était très dur physiquement et on le paye un peu sur la fin !

Mais on est tout de même fières de ce que l’on a pu produire devant notre public ! »

Poster un commentaire