mercredi 29 juillet 2015

PUBLICITÉ

Mise à l’écart, Paule Baudoin publie une lettre ouverte

C’est à notre grande surprise que nous avons reçu ce matin une lettre ouverte de Paule Baudoin, internationale française du Metz Handball. La joueuse tient à expliquer certaines choses, et notamment une mise à l’écart du groupe pro dans son club.

Alors que l’on ne s’y attendait pas de si bon matin, voici que notre boite mail a réceptionné ce mercredi 29 juillet une lettre ouverte de Paule Baudoin, envoyé à un bon nombre de journalistes. La joueuse souhaite s’exprimer sur sa mise à l’écart du groupe pro quelques jours après la reprise de l’entrainement avec son club de Metz et dénonce des « manigances qui ont pour but de (lui) nuire. »

Comme c’est une lettre ouverte et que la joueuse, qui avait déjà failli quitter son club sur un imbroglio en 2013, souhaite communiquer à ses proches comme à ses supporters, voici l’intégralité de cette lettre.

« Coucou amis, famille et supporters,
Vous êtes nombreux à vous poser beaucoup de questions me concernant professionnellement, donc je vous écris ces quelques mots pour ne rien vous cacher.

J’ai lu beaucoup de choses me concernant dans les journaux locaux, des choses que je n’ai pas dites ou encore moins faites. J’ai même eu le sentiment qu’on voulait ternir mon image, me faire passer pour celle que je ne suis pas. Au départ, je n’ai pas voulu m’exprimer pensant que c’était donner trop d’importance aux personnes qui souhaitaient me nuire. Mais trop c’est trop !!! J’ai décidé d’écrire ces quelques mots pour informer les personnes qui me suivent et me défendent. Je suis avant tout un être humain, une femme et une sportive avec ses défauts et ses qualités, qui mérite un minimum de respect par rapport à tout le travail, l’énergie, les sacrifices que j’ai fournis pour arriver là où j’en suis aujourd’hui.

Le 20 juillet a eu lieu la reprise sportive avec les nouvelles joueuses du club de Metz Handball, mais malheureusement j’ai juste eu le temps de les saluer et d’aller faire mes examens médicaux. J’ai eu la chance de rejoindre le groupe le lendemain, mardi matin jusqu’à la fin de la semaine dernière. A la fin du dernier entrainement de celle-ci, il m’a été notifié que je ne faisais pas partie du « groupe 1 », groupe dans lequel figure toutes les joueuses professionnelles sans savoir ce qui m’est réellement reproché. Je précise que les examens médicaux n’ont pas montré de quelconques problèmes et que je suis à 100% de mes capacités physiques. Jusqu’à présent, j’ai toujours gardé la même ligne de conduite à savoir: ne pas répondre aux différentes provocations et toujours donner le meilleur de moi-même sur le terrain, pour l’intérêt de mon équipe ainsi que celui du club, avec fierté. Il en a été de même tout au long de ma carrière et il continuera d’en être ainsi !!! La saison passée, je me suis battue aux cotés de mes coéquipières pour l’obtention de nouveaux titres, mon investissement a été total et je défie quiconque d’oser sous-entendre le contraire. Je n’ai manqué de respect à PERSONNE, je n’ai remis en question l’autorité de qui que ce soit. Je ne peux d’avantage tolérer toutes les manigances qui n’ont pour but de me nuire mais au final ternissent l’image de mon club.

Actuellement, je m’entraine avec l’équipe 2 qui évolue en N1 et ai un contrat professionnel au sein du club jusqu’en 2016.

Bien évidemment, je reste à la disposition du groupe professionnel ainsi que de toutes les joueuses, salariés, bénévoles et supporters du club.

Merci de m’avoir lu et n’hésitez pas à faire partager
Sportivement
Poly

LE ROSEAU PLIE MAIS NE ROMPT PAS... »

Comments are closed.