lundi 30 mars 2015

PUBLICITÉ

LFH – Le choc pour Fleury, Nîmes assuré de la 4e place

Lors de la 17ème journée de la Ligue Féminine de Handball, Fleury a remporté le choc contre Issy-Paris, Nîmes s’est assuré de la 4ème place et Nice d’une place en play-offs.

Dijon 26-22 UMB-B

Dans une confrontation de bas de tableau très importante en vue des play-downs, Dijon l’a emporté à domicile face à l’Union Mios Biganos-Bègles. Grâce notamment à une Noura Ben-Slama en super forme (43% d’arrêts, 17/39), et à une entame de seconde période sur un 3-0, Dijon prend le leadership et ne le lâchera plus. Ce revers condamne l’Union à la dernière place du classement et à démarrer les play-downs avec zéro point au compteur.

La réaction d’Emmanuel Mayonnade (Coach UMB-B)* :
« On n’a que ce qu’on mérite… On pouvait difficilement y échapper au vu de notre prestation. On n’a pas retenu les leçons sur les erreurs qu’on a déjà pu faire. On a couru après le score tout le match… Même si on avait gagné ce soir, rien n’aurait été facile jusqu’au bout. Maintenant, on sait où on est, et où on en est. »

Nantes 27-24 Toulon St-Cyr

Malgré une Alexandra Bettachini des grands soirs avec ses 45% d’arrêts (15/33), les Toulonnaises font la mauvaise opération du week-end. Défaites à Nantes, les varoises voient leurs adversaires du jour passer devant au classement et prendre la 6e place qualificative pour les play-offs. Elles n’ont donc plus leur destin entre les mains et il faudra espérer une défaite de Nantes à Nice et une victoire à domicile contre Dijon pour accrocher les play-offs. Pour Nantes, c’est la bonne opération grâce à une Jelena Popovic énorme et auteure de 12 buts en seulement une demi-heure de jeu !

Nîmes 27-23 Nice

Avec une Mouna Chabbah encore une fois leader avec ses 8 buts, Nîmes assure sa 4ème place au classement et s’assure l’avantage du terrain au premier tour des play-offs. Les Lionnes peuvent également remercier leur gardienne Marija Colic qui a flambé ce dimanche : 16 arrêts sur 35 tirs soit 45% d’arrêts. Malgré sa défaite et son bilan (pour le moment) négatif (7 victoires-2 nuls-8 défaites), Nice qui s’est passé de Cléo Darleux ce week-end est assuré de disputer les play-offs.

Le Havre 22-28 Metz

Sandor Rac n’a pas réussi sa rencontre contre son ancien club malgré un score nul à la mi-temps (12-12). Les Dragonnes décrochent une précieuse victoire avant la réecption de Fleury ce mercredi. Les joueuses de Jérémy Roussel sont en effet à un point d’Issy Paris et pourrait leur ravir la seconde place. Notamment si Gervaise Pierson qui revient en forme en cette fin de sasion réédite ses 43% d’arrêts et si le trio Ana Gros-Grâce Zaadi-Paule Baudouin (5 buts chacune) reste aussi efficace.

Fleury 31-24 Issy-Paris

Il y a clairement deux équipes à Fleury, une avec Alexandrina Cabral-Barbosa (11 buts – photo) et une sans. Durant ses deux sorties du terrain (une en première période et une seconde), Issy-Paris est revenu à chaque fois dans la partie. Mais une défense trop peu agressive et des Lionnes souvent en retard ont trop sanctionné les parisiennes. Trop souvent en supériorité numérique (Marija Jovanivic sera même exclues de la rencontre), les Panthères s’en sont données à cœur joie au grand dam d’Armelle Attingré, gardienne du temple parisien trop souvent énervée contre les trous dans sa défense.

Dominatrices au score, les joueuses de Frédéric Bougeant ont logiquement menée tout le match alternant les écarts plus ou moins sérieux (+8 à +5) et pu compter comme d’habitude sur une Darly Zoqbi de Paula importantissime dans les buts (33% 12/36). Au classement, IPH voit la menace Metz revenir à grand pas et il faudra l’emporter lors de la dernière journée contre Nîmes.

La réaction de Frédéric Bougeant (Coach Fleury)** :
« On fait un gros match, notre entame nous permet de pouvoir contrôler, même quand tu as les retours parisiens, qu’elles reviennet à 4 ou 5 buts dans les périodes où on est en exclusion et qu’on joue à 5. Ce qui peut nous arrêter aujourd’hui ce sont les adversaires, ils sont de qualité, c’est un championnat très dense. »

La réaction de Pablo morel (coach IPH)** :
« Il y a tellement de chose qui ont fait la différence entre le 1er et le 2e du championnat ce soir. La rigueur dans le collectif, c’est une certitude. On a fait beaucoup trop d’erreurs individuelles. On n’a pas suffisamment bien respecté ce qu’on avait dit avant le match. C’est la grosse différence entre une équipe régulière et une qui est encore en apprentissage. On n’a manqué un peu de rythme aussi. Il ne faut pas enlever la qualité de l’adversaire, c’est la meilleure équipe du Championnat, elle le prouve à chaque sortie. »

Lors de la 18ème et dernière journée ce mercredi, Metz devrait décrocher une victoire contre Fleury dans le choc de la soirée. Frédéric Bougeant ayant confirmé dimanche soir qu’il puiserait largement dans l’effectif de son équipe réserve pour ce match. Ce qui pourrait fausser la fin du championnat, puisque dans le même temps, Issy-Paris qui a besoin d’une victoire pour conserver sa deuxième place recevra Nîmes 4e, qui reste sur une impressionnante impression contre Fleury en Coupe de France et une victoire ce week-end contre Nice. Le match télévisé sur Sport+ sera Toulon-Dijon, les varoises ayant absolument besoin d’une victoire alliée à une défaite de Nantes à Nice pour espérer disputer les play-offs plutôt que les play-downs. L’UMB-B et Le havre, qui sont assurés des play-downs en profiteront pour livrer une mise en bouche de leur demi-finale de Challenge Cup à venir.

Le classement complet

Le programme de la dernière journée :
Mercredi 4 avril 20h30 :
Issy Paris (2e) – Nîmes (4e)
Nice (5e) – Nantes (6e)
Toulon St-Cyr (7e) – Dijon (9e) en direct sur Sport +
Mios Biganos-Bègles (10e) – Le Havre (8e)
Metz (3e) – Fleury Loiret (1er)

* Propos recueillis par l’UMB-B
** Propos recueillis par Femmes de Sport

Poster un commentaire