Video – Steph Gilmore : « La course au titre est vraiment forte »

Video – Steph Gilmore : « La course au titre est vraiment forte »

23 septembre 2014 0 Par Florian Polteau

Vainqueur à Trestles en Californie et revenue seconde du classement ASP World Tour Women, Stephanie Gilmore arrive sur le Roxy Pro avec l’ambition de faire un pas de plus vers la reconquête de son titre de Championne du Monde perdu l’an dernier.

Comment vous sentez-vous avant ce Roxy Pro 2014 ?
Je suis vraiment excitée par cet événement, évidemment un peu nerveuse car il y a beaucoup de choses qui se passent. Toutes les filles surfent vraiment bien. La course au titre est vraiment forte. On va voir ce qui va se passer mais je suis assez contente d’être là.

Le fait que le classement du World Tour soit aussi serré vous met-il un peu plus de pression ?
Je pense que la pression est sur nous toutes. Carissa était en tête et est désormais 3e. J’étais 4e et je suis désormais seconde. Sally bosse vraiment dur pour gagner son premier titre mondial et elle est leader donc peut-être que la pression est plus sur elle pour rester au top mais aussi sur Carissa pour revenir au premier plan. Et je pense que la pression est aussi sur moi pour la même raison. Vous savez je pense qu’on essaie toute de faire notre mieux pour devenir Championne du monde.

Avez-vous déjà eu le temps de surfer sur le site de la compétition ?
Je suis arrivée juste hier soir (dimanche) et j’ai dormi jusque 3h de l’après-midi donc je pense que je suis un peu en retrait. Mais j’adore la France, je suis vraiment bien ici, j’ai de super planches et j’ai surfé hier en Californie donc je pense que ce n’est pas mal ! Je pense que je vais essayer d’aller à l’eau demain matin (mardi) avant la compétition pour avoir de bonnes sensations et je serai prête !

Savez-vous depuis combien de temps vous venez surfer en France ?
Je pense que la première fois que je suis venue ici c’était en 2006 pour un World Qualifying Series Event. Je crois que j’ai gagné ensuite une compétition ici en 2007. Ça en fait des années ! On est en 2014, c’est trop ! Ça fait pas mal d’années que je viens ici, dès que j’ai commencé le World Tour il y a 8 ans. A chaque fois que je viens ici, j’adore car on passe du bon temps.

Article réalisé en collaboration avec blogosports.