dimanche 28 septembre 2014

PUBLICITÉ

Le Roxy Pro France 2014 pour Tyler Wright

Tyler Wright a remporté le Roxy Pro France 2014, 8ème manche du Championnat du Monde de Surf, ce dimanche après-midi sur les plages de la côte Landaise. Elle a battu Courtney Conlogue. La française Johanne Defay s’est arrêtée en demi-finale.

Wright calme Defay d’entrée

Avec un public acquis à sa cause, la française d’origine réunionnaise Johanne Defay n’a rien pu faire en demi-finale pour contrer son adversaire, la numéro 4 mondiale Tyler Wright. D’entrée, sur sa première vague, l’australienne a placé un score de 9.00, mettant ainsi un gros coup de pression sur la française. Avec une mer montante et de grosses vagues, Defay prenait un rouleau sur le crâne et se relevait sans sa planche qui voguait vers la plage après un bris de leach (le bandeau qui lie la surfeuse à sa planche). Le temps de revenir au bord de l’eau et de s’en faire apporter un nouveau par son staff, la française repartait à l’eau pour prendre deux belles vagues et scorer. Seulement, le retard pris était trop important et Tyler Wright en ne surfant que 3 vagues lui infligeait un sérieux 17.00 (9.00+8.00) à 13.50 (6.17+7.33), score pourtant très honorable.

La réaction de Johanne Defay (avec blogosports) :

Dans l’autre demi-finale, ce fut plus serré entre Carissa Moore, la Championne du Monde en titre, et Courtney Conlogue. C’est la californienne qui est partie en finale pour un différentiel de seulement 67 dixièmes. Avec deux vagues à 7.00 et à 6.77, c’est la régularité qui a payé avec un score cumulé à 13.77 contre 13.10 pour l’hawaïenne (7.17+5.93).

Le titre pour Tyler Wright

A peine une heure après la fin des deux demies, dans une marée qui continuait à remonter et des conditions de surf optimales, Tyler Wright a remporté le Roxy Pro avec un scoring de dingue, 19.20 à 12.43. Avec 4 vagues notées à plus de 9, des aerials (des sauts) et les deux records de points de la semaine (9.70 et 9.50), l’australienne glane sa 2ème compétition cette saison et reprend la 2e place de l’ASP World Tour avant les deux dernièrs évenements.

L’américaine derrière dès la première vague malgré un 7.00, a du prendre des risques ensuite mais ceux-ci n’ont pas payé. Longuement blessée cette saison, elle montre en cette fin d’année qu’elle est revenue au niveau des meilleures et il faudra certainement compter sur elle la saison prochaine.

Comments are closed.