mercredi 4 mars 2015

PUBLICITÉ

Algarve Cup – Une première journée pleines de surprises

Football féminin - Femmes de Sport

La première journée de l’Algarve Cup a vu la Suède battre l’Allemagne après avoir été menée 2-0 en moins de 5 minutes, la France battre le Portugal difficilement et les USA l’emporter contre la Norvège.

Groupe A :

Allemagne 2 – 4 Suède

C’était LA grande affiche de cette première journée de l’Algarve Cup, et on peut dire que ce match à tenu toutes ses promesses. L’Allemagne a emballé ce match en ouvrant le score dès la 2ème minute de jeu, avec une reprise de volée de Merozsan. Et les Allemandes vont remettre ça deux minutes plus tard, cette fois-ci avec un centre de la droite et Laudehr à la retombée pour ajuster du plat du pied la gardienne suédoise.

Mais malgré ce début de match chaotique, les suédoises vont réussir à renverser la situation et créer la sensation de cette première journée en s’imposant face à l’Allemagne, 1ère nation FIFA. C’est la parisienne et capitaine suédoise, Caroline Seger, qui réduira tout d’abord le score à la demie heure de jeu et redonnera espoir à son équipe. Seger s’offrira même un doublé à la 71ème minute. Les deux autres buts Suédois seront marqués par une autre joueuse de D1 féminine, la montpelliéraine Jakobsson (54’ et 84’).

Brésil 0 – 0 Chine

Le Brésil, 8ème nation Fifa, entamait son tournoi aujourd’hui face à la Chine (13ème nation Fifa). Les deux équipes ne sont pas arrivées à se départager et se sont séparées sur un score nul.

Ce résultat fait donc les affaires de la Suède qui s’empare seule de la tête de ce groupe. Et c’est donc l’Allemagne, vainqueur de l’Euro 2013 et tenante du titre de l’Algarve, qui se retrouve dernière de son groupe à l’issue de cette première journée.

Groupe B :

Suisse 2 – 0 Islande

La Suisse s’impose sans surprise dans ce match grâce à un doublé de la lyonnaise Lara Dickenmann (58’ sur pénalty et 67’). Elle qui disait, en novembre dernier lors d’un interview pour le site LibéroLyon qu’elle préférait jouer plus haut : « Je suis persuadée que je peux apporter quelque chose à l’équipe. Faire la différence dans les trente derniers mètres, c’est plus difficile quand tu pars du poste de latérale. Plus haut, plus dans l’axe… J’aime bien jouer dans l’axe, mais je ne sais pas si je peux toujours le faire.« 

Lara a donc pu se rassurer et par la même occasion envoyer un message à son entraineur Gérard Prêcheur, en montrant lors de ce match qu’elle peut encore faire la différence dans les derniers mètres.

Norvège 1 – 2 Etats-Unis

C’est un autre des favoris de ce tournoi qui aurait pu se faire piéger dès la première journée. En effet, d’abord menées au score par la Norvège suite à un but de la lyonnaise Hegerberg juste avant la mi-temps (43’), les américaines ont su faire parler leur expérience pour revenir dans cette partie avant de s’imposer 2-1 grâce à un doublé de Lloyd (56’ et un penalty à la 62’).

Ce résultat fait pour le moment l’affaire des Suissesses qui grâce au goal-average prennent la tête du groupe.

Groupe C ;

France 1 – 0 Portugal

Avec une équipe largement remaniée par rapport aux dernières sorties, les Bleues se sont imposées difficilement 1 but à 0 sur une tête d’Eugénie Le Sommer. Elles assurent l’essentiel en l’emportant pour être à égalité de point avec le Danemark qu’elles affronteront vendredi.

Résumé complet de la rencontre ici

Japon 1 – 2 Danemark

Pour ce match d’ouverture, le coup d’envoi fictif est donné par la marraine de ce tournoi, Sara Matos (actrice de telenovelas au Portugal.) Et on peut dire que ce match démarre sur les chapeaux de roues, avec un but de la danoise Troelsgaard dès la 2ème minute de jeu, suite à un cafouillage dans la surface de réparation japonaise. Mais les championne du monde en titre vont réagir, suite à une frappe sur le poteau droit de la gardienne danoise, Kozue Ando seule devant le but peut reprendre ce ballon pour égaliser. Mais cela ne suffira pas, les japonaises pas assez entreprenantes en deuxième période ont perdu le fil du jeu. Sur un mauvais contrôle de la défenseur japonaise, Rasmussen marque ce deuxième but, offrant la victoire finale au Danemark.

C’est donc la première surprise de cette journée, avec la défaite des championnes du monde. Quant à l’équipe du Danemark, elle confirme sa belle performance lors du dernier Euro.

Si dans ce groupe le Japon semblait être le principal adversaire de la France, les Bleues devront donc également se méfier du Danemark, qu’elles affronteront vendredi lors de la deuxième journée. De plus ce match aura sûrement un goût de revanche pour les françaises, qui avaient vécues une véritable désillusion lors de l’Euro 2013, suite à leur élimination prématurée face à cette équipe danoise.

Poster un commentaire