D1F – Lyon sacré, Metz garde espoir

D1F – Lyon sacré, Metz garde espoir

31 mars 2015 0 Par Guillaume Ray

En s’imposant à Rodez, Lyon s’est adjugé son neuvième titre de champion de France. Albi a pratiquement assuré son avenir en D1 pour la saison prochaine. Le FC Metz voit ses espoirs de maintien se réduire fortement après avoir subi la loi de Juvisy.

Malgré Pâques qui arrive à grand pas, le FC Metz n’ose plus croire en un éventuel miracle. A moins de jouer à Lourdes… D’autant plus que l’issue de cette 20ème journée ne plaide pas en faveur des Messines. Pendant qu’elles s’inclinaient sur leur pelouse face à Juvisy (1-3), les Albigeoises s’imposaient à Arras (0-3). Pour se maintenir, le FC Metz doit effacer un déficit de sept points sur l’A.S.S.E. Tout se jouera début mai lorsque les Stéphanoises accueilleront Soyaux pour s’imposer et éviter toute frayeur lors de la dernière levée. Voire même dès le 26 avril. Ce jour-là, Metz devra se défaire de Guingamp pour entretenir la flamme. Mais les choses ne seront pas aisées pour les Lorraines face à des Bretonnes en lutte avec Montpellier pour la quatrième place.

En tout cas, en ce dimanche des Rameaux, les Messines ont chèrement vendu leur peau face à Juvisy, préservant un score de parité à la pause. Mais, le retour des vestiaires est cruel. Gaëtane Thiney rode et débloque les hostilités (48ème). Ses coéquipières, Sandrine Brétigny (76ème) et Nelly Guilbert (86ème), donneront un peu plus d’ampleur à la victoire du FCF Juvisy. Juliane Gathrat (83ème) ne parvenant qu’à sauver l’honneur des Grenates.

De son côté, Albi a fait le boulot. En s’imposant sur la pelouse d’Arras, futur relégué, les Albigeoises ont assuré leur maintien. Martinez Augusto, à la fin du premier quart d’heure, puis la capitaine, Julie Peruzzetto (54ème) et Marina Romanelli (64ème) sont parvenues à faire sauter le verrou nordiste. L’A.S.P.T.T Albi fera donc bien partie de l’élite françaises du football féminin lors de la saison 2015-2016.

Guingamp et Montpellier au coude à coude

Pour asseoir définitivement sa domination sur le P.S.G, l’O.L était dans l’obligation de s’imposer dans l’Aveyron. Une victoire que les Lyonnaises ont obtenu sans faire de fioriture sur la pelouse de Rodez (0-6), s’adjugeant un neuvième titre consécutif de championnes de France. Les Lyonnaises ont débloqué la situation par Ada Hegerberg (20ème) avant de creuser définitivement l’écart en deuxième période par l’intermédiaire d’Abily (47 et 64èmes), Le Sommer (52 et 83èmes) et Renard (81ème).

Dans le duel à distance que se livrent Guingamp et Montpellier, c’est le status-quo. Les deux formations se sont respectivement imposées face à Issy et Soyaux sur le même score (1-0). Face à la lanterne rouge, Issy, Guingamp a trouvé, rapidement, l’ouverture par l’intermédiaire de la Nigériane Oparanozie (12ème). Même chose pour les Montpelliéraines, qui dans des conditions climatiques dantesques, ont dû se contenter du strict minimum. Laëtitia Tonazzi a inscrit l’unique but de la rencontre juste avant la pause (41ème). Avec cette victoire, les Héraultaises s’assurent à 95% la cinquième place et à une longueur de Guingamp.

Les deux équipes continueront à en découdre le 26 avril prochain lorsqu’elles mettront à jour leur calendrier. Pour Montpellier, la tâche sera compliquée avec la réception de Juvisy, en match en retard de la 11ème journée. Pour Guingamp, dans un match en retard de la 17ème journée, il s’agira de se rendre en Lorraine pour y affronter le FC Metz, dans une bataille qui s’annonce rude. Les Bretonnes voudront s’accrocher à la quatrième place alors que les Messines joueront leur survie parmi l’élite.

Le classement complet