samedi 13 juin 2015

PUBLICITÉ

Les Bleues tombent de haut

Pourtant dominatrices tout au long de la rencontre, les Françaises ont subi leur première défaite de la compétition face à des Colombiennes ultra-réalistes et opportunistes.

Après leur victoire pour leur premier match dans la compétition face à l’Angleterre mardi dernier (1-0), les Bleues affrontaient les Colombiennes, qui, elles, avaient été tenues en échec par le Mexique (1-1). Les Françaises rentrent bien dans le match et se mettent en évidence rapidement. Leur domination territoriale se fait ressentir d’entrée. La défense colombienne repousse les premiers assauts des Bleues (6’, 7’, 9’), avant que Louisa Necib, bien servie par Gaëtane Thiney, ne manque le cadre (11’). Necib se met encore en évidence lorsqu’elle parvient à lancer Eugénie Le Sommer en profondeur, mais la Bretonne est devancée par Sepulveda, qui avait bien anticipé (14’). Les joueuses de Philippe Bergeroo continuent de pousser, sans réussite, puisque Necib ne trouve pas le cadre (15’).

Ouverture du score surprise

À force de dominer mais de ne pas concrétiser leurs nombreuses occasions, les Tricolores se font surprendre par les Cafeteras. Idéalement servie en profondeur dans l’axe de la défense, Jessica Houara et Laura Georges voient Lady Andrade prendre l’intervalle qui s’en va tromper d’un plat du pied Sarah Bouhaddi, abandonnée par son arrière-garde (19’). Une ouverture du score contre le cours du jeu pour des Colombiennes réalistes. Un but qui va cependant installer le doute au sein de l’équipe de France, à l’image de cette passe en profondeur imprécise de Louisa Necib à destination d’Eugénie Le Sommer (29’). Les Bleues vont mettre quelques minutes pour se remettre dans le match après ce coup de massue.

Elles parviennent cependant à reprendre le contrôle du ballon et, à la suite d’un bel enchaînement, au milieu de terrain, Élise Bussaglia renverse à l’opposé vers Laure Boulleau, mais la joueuse du PSG, trop excentrée, trouve le petit filet extérieur du but colombien (36’). Les Bleues se procurent une nouvelle occasion sur une récupération de Kenza Dali au milieu de terrain. Gaëtane Thiney est servie dans l’axe et remet en une touche pour Eugénie Le Sommer, mais le ballon est trop profond et file en sortie de but (39’). La Lyonnaise se met de nouveau en évidence juste avant la mi-temps, mais sa tentative est détournée en corner par une Sepulveda impeccable (42’).

Au retour des vestiaires, les partenaires de Wendie Renard repartent à l’attaque. Élise Bussaglia prend les choses en mains à la suite d’une belle combinaison avec Eugénie Le Sommer, sa superbe frappe prend la direction de la lucarne, mais Sepulveda, encore une fois excellente, détourne de la main opposée en corner (47’). Les Bleues continuent de pousser et, sur un corner repoussé par Sepulveda, Wendie Renard reprend au point de penalty, mais le dernier rempart colombien vieille encore (52’). Une domination qui continue d’être stérile et inefficace côté français.

Penalty non sifflé pour la France

Peu après l’heure de jeu, les partenaires d’Eugénie Le Sommer aurait dû bénéficier d’un penalty sur une main volontaire et flagrante de Montoya qui aurait dû être expulsée pour ce geste, mais l’arbitre chinoise ne bronche pas (67’). La pression est de plus en plus forte et Sepulveda commet une faute en touchant le ballon de la main lors de sa sortie face à Gaëtane Thiney (70’). Le coup franc de Camille Abily, à l’entrée de la surface, n’est pas assez puissant pour inquiéter la gardienne colombienne (71’).

Les vingt dernières minutes vont voir les Tricolores multiplier les opportunités et les actions, mais à l’image du reste de la rencontre, la domination est trop stérile pour espérer égaliser et décrocher un point face à des Colombiennes solides défensivement et une gardienne en état de grâce. Elles vont même encaisser un deuxième but sur un but sur une mauvaise relance de Sarah Bouhaddi. La contre-attaque est fatale puisqu’Usme fait le break et assure définitivement la victoire sud-américaine.

Les Françaises concèdent donc leur première défaite dans la compétition et devront réaliser une meilleure performance mercredi soir, face au Mexique, pour se rassurer et espérer se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Colombiennes, elles, décrochent la première victoire de leur histoire en Coupe du monde et se relancent dans ce groupe puisqu’elles peuvent encore espérer se qualifier pour les phases d’éliminations.

FRANCE – COLOMBIE : 0-2 (0-1).

Arbitre : Mme Liang Qin.

BUTS : Andrade (19’), Usme (90’+3).

AVERTISSEMENTS. Colombie : Sepulveda (70’), Ospina (80’).

FRANCE : Bouhaddi – Houara, Georges, Renard (cap), Boulleau – Bussaglia (Henry, 63’), Abily, Dali (Delie, 77’), Necib (Lavogez, 63’) – Le Sommer, Thiney.

Non entrées en jeu : Deville (g), Gérard (g) – Mbock, Butel, Majri, Delannoy, Hamraoui, Thomis, Dian.

Sélectionneur : Philippe Bergeroo.

COLOMBIE : Sepulveda – Arias, Clavijo, Arias, Velásquez – Gaitán, Montoya, Ospina, Rincón (Echeverri, 87’), Andrade – Vidal (Usme, 55’).

Non entrées en jeu : Castaño (g), Pérez (g) – Ariza, Arbelaez, Santos, Cosme, Cuesta, Gonzalez, Granados, Pineda.
Sélectionneur : Fabian Taborda.

Philippe Bergeroo (au micro de W9) : « C’est une grosse désillusion. On a manqué de conviction. On a produit beaucoup de déchet technique et particulièrement dans la dernière passe. Les Colombiennes méritent leur victoire. On savait très bien qu’il nous fallait minimum un point. Maintenant, il va falloir se rencontrer pour ce dernier match face au Mexique. Les filles ont fait le maximum, même si elles ont commis quelques fautes techniques. J’espère que cette défaite est un mal pour un bien. »

Poster un commentaire