lundi 9 mai 2016

PUBLICITÉ

Finale LFB : Bourges retrouve Montpellier

Bourges et Montpellier ont tous deux décroché leur qualification en finale en 2 matches et s’affronteront donc cette fois pour un titre de championnes de LFB.
Montpellier facile à l’aller comme au retour
Les Flammes Carolo savaient que pour avoir une chance de tenir tête au BLMA dans cette demi-finale, il faudrait sortir leur meilleur basket. Mais dès le match aller, les Montpelliéraines ne leur en ont pas laissé l’occasion. Avec 5 joueuses au-delà des 10 points (Gaëlle Skrela et Anaël Lardy : 12 points, Jena O’Hea : 11 points, M. Sy Diop et V. Ayayi : 10 points) le collectif de Montpellier a parlé. Accusant un retard allant jusqu’à presque 30 points, Charleville relève la tête et parvient à réduire l’écart à 10 points mais un réel manque de réussite (35%) les empêche de revenir. Le score final est sans appel : 52-76.
Pour le match retour, si la réussite fait toujours défaut à Charleville (32%), Montpellier semble plus prenable. Les Flammes parviennent même à mener au score en cours de Q2, notamment grâce à la belle performance de A.Devaughn (10 points, 9 rebonds). Mais encore une fois, Montpellier est plus fort. Score final : 60-41.

Bourges : la belle réaction après la défaite en Coupe de France
Bourges jouait sa première demi-finale face à Villeneuve d’Ascq quelques jours seulement après sa défaite sans appel en finale de Coupe de France contre Montpellier. Un calendrier qui a permis aux filles de Valérie Garnier de ne pas trop ressasser et d’aborder ce match aller avec la volonté de faire mieux. Et c’est la capitaine Céline Dumerc qui illustre le mieux cette réaction en inscrivant 20 points. Si les filles de Fred Dusart parviennent dans un premier temps à tenir tête, elles finissent petit à petit par céder aux assauts Tango jusqu’à concéder la victoire sur leur terrain (60-73).
Connaissant les rencontres souvent rugueuses entre les 2 équipes, on s’attendait à un match retour musclé avec une équipe de Villeneuve revancharde. La première mi-temps de la rencontre tient toutes ses promesses. Les défenses sont solides et l’engagement physique tel que Céline Dumerc est contrainte de sortir pour soigner une blessure à l’oeil (2 points de sutures en prime pour la capitaine berruyère). À la pause, un point sépare les 2 équipes. Mais dès le 3ème quart, les Tango font rapidement comprendre à leurs adversaires qu’elles comptent bien boucler cette demi finale en 2 matches. La défense est omni présente et permet d’inscrire 16 points en contre-attaque (de quoi faire aussi mal au tableau qu’au moral côté Villeneuve). Paoline Salagnac (15 points) et Jo Leedham (13 points) enflamment le Prado et creusent l’écart jusqu’à la victoire finale : 62-45.
Bourges accède à la finale des playoffs pour la 13eme fois consécutive (rien que ça !) et retrouvera Montpellier qui aura à la fois l’avantage du terrain (les Montpellieraines ont terminé 1ères de la saison régulière) et de la fraîcheur (le club ayant décliné son ticket pour l’Euroligue cette année, les joueuses comptent une vingtaine de matches de moins que les Tango).

Réaction d’après-match (Bourges-Villeneuve d’Ascq) :

Fred Dusart :
 » Il y a forcément de la déception mais il faut être réaliste. Bourges, sur les 2 matches, a été au dessus de nous. On n’a pas de régularité sur 40 minutes. Bourges mérite amplement d’aller en finale. « 

Jo Leedham :
« On a su rester calmes, ensemble, jouer possession après possession, minute après minute et rester positives et calmes
Contre Montpellier, ça va être une nouvelle bataille. Nous avons à cœur de montrer un autre visage. »

Valérie Garnier :

« C’était le scenario souhaité : être intense minute après minute, quart temps après quart temps pour les faire plier. Les filles l’ont fait de manière exemplaire en seconde mi temps : l’intensité défensive qui a été produite a vraiment été intéressante. »

Poster un commentaire