samedi 31 mai 2014

PUBLICITÉ

RG : la fin du rêve pour Mladenovic

En cette deuxième journée du troisième tour de Roland-Garros, Andrea Petkovic a finalement mis fin au parcours de Kristina Mladenovic, éliminée en trois sets. Petra Kvitova et Ana Ivanovic s’arrêtent également au stade du troisième tour.

6-4 4-6 6-4 : le score du match reflète parfaitement son équilibre. Aujourd’hui, « Kiki » Mladenovic n’était pas loin, mais ça n’a pas suffi face à la 28ème mondiale. 92 points gagnés pour Andrea Petkovic, 88 dont 32 coups gagnants (18 pour son adversaire) pour la Française. L’Allemande s’impose d’un souffle, au terme d’un match qui aurait pu tourner autrement, avec un service plus régulier (50% de réussite au 1er service) et moins de fautes directes (35).

La 28e mondiale, quart de finaliste 2011 à Roland-Garros, aura une belle carte à jouer au tour suivant, face à Kiki Bertens. Issue des qualifications, la jeune Néerlandaise de 22 ans se qualifie également pour les huitièmes de finale. Classée à la 148ème place mondiale, elle s’est débarrassée en deux petits sets (6-2 6-1) de la 85ème WTA, l’Espagnole Silvia Soler-Espinosa.

Des têtes sont encore tombées aujourd’hui à Roland Garros. Des cinq premières têtes de série, il ne reste que Simona Halep, puisque la Tchèque Petra Kvitova s’est inclinée face à Svetlana Kuznetsova. A l’issue d’un match épique de plus de 3 heures, la gagnante du tournoi en 2009 s’impose 6-7 6-1 9-7.

De son côté, Ana Ivanovic, tête de série n°11, que les observateurs s’accordaient à placer parmi les favorites de cette édition 2014, a cédé devant la Tchèque Lucie Safarova (n°23) en deux petits sets : 6-3 6-3. Ca passe en revanche pour la roumaine Simona Halep (n°4). Vainqueur de l’Espagnole Maria-Teresa Torro-Flor sans forcer (6-3 6-0), elle jouera son premier huitième de finale porte d’Auteuil, alors qu’elle n’avait jamais dépassé le deuxième tour. Jelena Jankovic (n°6) s’est défaite d’une autre Roumaine, Sorana Cirstea (6-1 6-2).

Il faudra surveiller deux autres jeunes femmes qui avancent dans ce tournoi sans faire de bruit : l’Américaine Sloane Stephens (n°15), qui a battu la Russe Ekaterina Makarova 6-3 6-4 et qui atteint donc les huitièmes de finale de Roland Garros pour la troisième année consécutive ; Sara Errani (n°10) s’impose quant à elle facilement face à l’Israélienne Julia Glushko 6-0 6-1. Finaliste en 2012, demi-finaliste en 2013, l’Italienne est toujours aussi à l’aise sur la terre battue parisienne.

Poster un commentaire