mercredi 23 septembre 2015

PUBLICITÉ

Fleury surpris par Issy Paris

En match avancé de la 8ème journée de Ligue Féminine de Handball, le leader Fleury s’est fait surprendre par Issy Paris (23-21) qui tient enfin sa victoire déclic cette saison.

Fleury, c’est l’équipe à battre cette année. Les Panthères dominent le championnat depuis la reprise et leur titre de Champion de France allié à leur effectif taillé pour la Ligue des Champions a de quoi faire frémir ses adversaires hexagonaux. Mais hier soir au Palais de Sports Robert Charpentier d’Issy les Moulineaux, le match des félins entre les Panthères et les Lionnes a tourné à l’avantage des franciliennes, à la surprise générale.

Si jouer à domicile est un fabuleux atout, les joueuses de Pablo Morel elles, ont l’habitude de faire avec une salle à moitié vide. C’est vrai qu’à part le PSG Foot et Hand, personne ne peut se targuer de faire le plein en Ile de France. Mais les franciliennes ont l’habitude de cet ambiance, voir même d’avoir l’impression de jouer sur terrain neutre quand Fleury débarque de la banlieue d’Orléans avec ses propres supporters aussi bruyant que les locaux. Peut-être l’impression de ne pas jouer sur leur propre terrain, Stine Oftedal et consorts n’étaient pas à l’aise en première période. Et ça s’est vu. Inexistantes elles n’arrivent pas à stopper les attaques fleurissoises et restent scotchée à 5 buts à la mi-temps (6-11). Et ce malgré les arrêts d’une Armelle Attingré en forme.

Pourtant, tout va changer en seconde période. Plus mobile, plus efficace et plus serré en défense, Issy Paris va enfin entrer dans son match. Fidèle à sa nouvelle habitude de faire entrer Julie Foggéa une mi-temps sur deux à la place de Darly Zoqbi de Paula, Fred Bougeant va vite déchanter. Sa jeune gardienne internationale n’est pas dans son match et laisse plusieurs fois les joueuses de l’aile marquer facilement. Et après seulement 12 minutes sur le terrain, la française laisse sa place à la brésilo-espagnole. Sauf qu’après être sortie, elle non plus n’est plus vraiment dans son match. Et Issy a déjà fait une partie de son retard, notamment en trouvant ses ailières et ses pivots.Comptant également sur sa capitaine, Marija Jovanovic, auteure de 9 buts.

L’entraîneur de Fleury est au bord de la syncope. Notamment lorsqu’en fin de rencontre, sa meilleure joueuse Alexandrina Cabral Barbosa prend 2 minutes bêtement pour ne pas avoir reposé le ballon après une faute. Une très mauvaise idée à l’approche du money time durant lequel IPH va revenir au score puis passer devant grâce à 2 buts de Jovanovic, avant de sceller sa victoire par un dernier but de Coralie Lassource, intenable sur son aile gauche durant tout le match.

Au classement, rien en change pour Fleury qui reste en tête mais Issy Paris réalise une excellente opération et passe désormais à la 2e place, avec un match de plus que ses poursuivants.

Le classement interactif

Issy Paris Hand 23-21 Fleury Loiret Handball
LFH – J8 (avancé)

IPH :
Gardiennes : Attingré (16/34 47%), Garba (1/4 25%)
Joueuses de champ : Lassource (4/6 66 %), S. Oftedal (3/10 30%), Sercien-Ugolin (0/2), Zalewski (3/5 60%), H. Oftedal (2/5 40%), Wibe (0/3), Fehri (2/2 100%), Bossavy (0/1), Jovanovic (9/15 65%), Camara, Nadaud et Niakaté (aucun tir).

Fleury :
Gardiennes : Zoqbi de Paula (12/28 42%), Foggéa (3/10 30%)
Joueuses de champ : Fernandez (0/2), Agathe (0/3), Kamdop (1/1 100%), Tounkara (3/4 75%), Houette (3/4 75%), Chavez (1/1 100%), Lopez (1/2 50%), Guerrier (3/6 50%), Niombla (2/10 20%), Ngo-Leyi (1/1 100%, Cabral barbosa (6/12 50%), Cissé (aucun tir).

Poster un commentaire