vendredi 6 mars 2015

PUBLICITÉ

Algarve Cup – La France prend sa revanche face au Danemark

Football - Equipe de France féminine de football

Pour son deuxième match de l’Algarve Cup face au Danemark (équipe ayant éliminée les bleues en quart de finale de l’Euro 2013), la France s’est imposée facilement 4-1 grâce à 4 buts marqués en première période.  

Environ 1 000 spectateurs se sont rendus à Faro, pour assister à ce match opposant la France et le Danemark, les deux équipes en tête du groupe C. Pour débuter, Philippe Bergerôo a opéré quelques changements, et contrairement à mercredi dernier, c’est une équipe ressemblant plus à l’équipe type qui sera alignée. L’entraîneur a notamment fait le choix d’associer Gaëtane Thiney à Eugénie Le Sommer en attaque, et le moins que l’on puisse dire c’est que ce fut payant.

Comme on avait pu le voir lors du match précédent, le duo Thiney-Le Sommer se trouve mieux sur le terrain que celui formé par Le Sommer et Delie. Et il n’aura fallu 6 minutes à ces deux-là pour confirmer. Dès la deuxième minute de jeu, Amandine Henry alerte Thiney dans la profondeur qui va alors centrer à ras de terre pour Le Sommer. Déjà 1-0 pour les Bleues grâce à un but de la bretonne pour sa 100e sélection. Et quatre minutes plus tard, Le Sommer va s’appuyer sur Thiney pour un une-deux avant de servir entre deux défenseurs danoises, Camille Abily, à la conclusion de ce beau mouvement collectif.

Les Bleues imposent un rythme élevé dès ce début de match, en jouant rapidement avec très peu de touches de balles, elles mettent dans le vent les danoises qui n’arrivent pas à suivre le tempo, à l’image de sa défense qui prend l’eau. C’est encore le cas à la 13ème minutes, Abily décale Laure Boulleau sur la gauche, qui ajuste un centre au deuxième poteau pour Dali. La parisienne marque alors son premier but en équipe de France.

Et ce n’est pas la seule à vivre ce soir une première. En effet, Claire Lavogez, titularisée pour ce match, va profiter d’une passe d’Houara pour tromper la gardienne danoise d’une très belle frappe. Elle inscrit elle aussi son premier but en bleu juste avant la mi-temps (43ème). Ce but récompense également la très belle première période de la montpelliéraine. Au retour aux vestiaires, la note est donc salée pour des danoises qui ont été totalement transparentes lors de cette première période, largement dominée par les françaises.

L’entraîneur français fait un changement à la mi-temps, M’bock est remplacée par Butel. Notamment par prévention contre une quelconque blessure, mais cela permet également de tester cette charnière française en l’absence de Laura Georges. Si à la mi-temps on pouvait se demander si les Bleues allaient autant dominer cette seconde période ou alors se relâcher, et bien on constatera que le rythme des françaises au retour des vestiaires sera moins impressionnant.

Les Bleues ont même frôlé la catastrophe à la 48ème, lorsque Abily néglige une passe en retrait pour sa gardienne, ce qui met alors Bouhaddi en difficulté. Cette erreur de déconcentration est heureusement sans conséquence pour la France. Malgré une petite baisse de régime, les françaises continuent de dominer ce match. A l’image d’une nouvelle combinaison entre Thiney et Le Sommer (58ème) qui aboutit par une frappe de Dali détournée en corner.

Les Bleues ont eu certes quelques occasions, comme à la 87ème où Thiney, bien trouvée dans la profondeur, va voir son centre repoussé par la défense. Mais ces occasions ne seront pas aussi tranchantes qu’en première mi-temps et la France n’arrivera pas à aggraver le score. Cette équipe se fera même rappeler à l’ordre à la 76ème minute. Suite à une perte de balle d’Henry, Troelsgaard frappe des 30m et lobe Bouhaddi, avancée, 4-1.

Philippe Bergerôo va se servir de ses 6 changements durant ce match en faisant entrer ensuite en cours de jeu : Dafeur, Delannoy, Diani, Hamraoui et Kaci à la place d’Abily, Boulleau, Dali, Houara et Le Sommer. Des changement plus pour faire tourner et voir ce que pouvait apporter les remplaçante que pour apporter une touche de technicité, comme lors du match face au Portugal.

Même si on aurait aimé voir un match plein, les Bleues réalisent une belle performance et grâce à une excellente première période, elles s’imposent facilement 4-1 face au Danemark qui est totalement passé à côté de son match. Les françaises ont montré quelque chose de bien meilleur, par rapport au match face au Portugal et prennent donc la première place du groupe C. Avec 6 points sur 6 possibles, elles peuvent, accéder à la finale de l’Algarve Cup, si elles s’imposent face au Japon lundi.

Poster un commentaire