dimanche 4 juin 2017

PUBLICITÉ

LFH – 21e titre pour Metz

Handball LFH Metz Champion 2017

Vainqueur d’un but à l’aller à Brest, Metz s’est imposé de deux longueurs au retour ce samedi 3 juin 2017. Un succès synonyme de conservation de son titre de Champion. Issy Paris a pris la 3e place, et Dijon la 5e, synonyme de Coupe Européenne.

Finale retour

Metz 25–23 Brest

Comme lors du match aller, cette finale retour a tenue toute ses promesses. « Menées » d’un but après sa défaite sur son terrain mercredi (22-21), Brest avait refait son retard et menait 13-12 à la pause aux Arênes. Il a fallu attendre 9 minutes 45 pour que Camille Aoustin égalise (19-19). Après 15 minutes de coude à coude féroce, Metz prennait deux longueurs d’avance grâce à 2 buts d’Ana Gros 22-20. Si Brest est revenu à 1 but (23-22) grâce à Allison Pineau, jamais les bretonnes n’arriveront à revenir. Grâce à ses deux victoire, Metz conserve son titre de Champion de France, et remporter le titre national pour la 21ème fois !

Grâce Zaadi – Metz Handball* :
« On a jamais douté, on est restées calmes même si on était menées de 2-3 buts. C’est aussi un peu d’expérience, on a joué beaucoup de gros matchs cette saison et on sait que rien n’est fini jusqu’au buzzer final. C’est aussi la force de notre groupe, notre collectif, quand une joueuse est dans le doute y a tout le monde qui la relève à côté. On a vraiment fait une belle saison, du début jusqu’à la fin et on est récompensées ce soir, si on avait pas eu ces 2 trophées y aurait eu un goût amer. Malgré qu’on ait fait un quart de finale de Ligue des Champions, ce n’est pas une fin en soi. C’est une très belle saison, une de mes plus belles saisons, je pense que c’est ma plus belle saison. Et j’ai que 23 ans donc je vais pas me contenter de ça. »

Stéphanie N’tsama Akoa – Brest Bretagne Handball* :
« Je suis fière parce que c’est accroché jusqu’au bout, on a tenu. Mais c’est dur, je suis un peu dégoûtée. C’était mon dernier match, j’ai vraiment tout donné, les filles ont tout donné, pour ça c’est une grande fierté. Et le meilleur de la saison régulière a gagné, donc je félicite l’équipe de Metz Handball parce qu’elles n’ont pas démérité leur titre, elles sont allées le chercher. Mes respects pour ce club et pour elles, pour ce 21e titre ! On ne retient que les titres dans une saison, donc on l’oubliera celle-là. C’est dur mais c’est des paroles à chaud, parce que j’aime tellement gagner. Mais je souhaite à ce club des prochains titres. »

* Propos relevés par la Ligue Féminine de Handball

Places 3-4

Issy Paris 28–22 Besançon

Avec un équipe largement remaniée et de très nombreuses jeunes présentes à cause des blessures de Lois Abbingh, de Frida Tergstedt et de Pernille Wibe, Issy Paris à longtemps douté face à une équipe de Besançon qui avait tout à gagner après avoir fait match nul 29-29 au match aller. Après un début chaotique des parisiennes et des bisontines qui sont rentrées aux vestiaires avec 5 buts d’avance (12-17), ce sont les joueuse de Raphaëlle Tervel qui ont inexplicablement plongé… Il a fallu un peu moins de 8 minutes aux Lionnes pour revenir à égalité (18-18), avant de prendre l’avantage et creuser l’écart pour terminer 6 buts devant. Pour sa dernière avant la retraite, Karolina Zalewski a scoré 9 fois. Son numéro 8, tout comme le 5 de Stine Oftedal et le 2 de Coralie Lassource, qui quittent elle aussi lIssy Paris, va être retiré et placé au Hall of Fame du club.

Places 5-6

Chambray 25–28 Dijon

Chambray avait certainement fait le plus dur en l’emportant à Dijon 25-23 à l’aller. Mais au retour, les Chambraisiennes se sont faites surprendre à domicile. Menées à la mi-temps 15-12 par des artistes déterminées à retrouver l’Europe, c’est par Vanessa Boutrouille qu’elles reviennaient dans la partie (15-15) dès le retour des vestiaires. S’en est suivi un chassé croisé avant que les efforts ne se fassent sentir et que Dijon reprenne poil de la bête et prenne le large dans les 13 dernières minutes. Les 15 buts du duo Martina Skolkova (8–Audrey Deroin (7) ont largement participé à cette victoire qui offre le dernier billet européen à Dijon. Pour son dernier match en carrière, la dernière Championne du Monde 2003 encore en activité Sophie Herbrecht a marqué 4 buts.

Places 6-7

Nantes 30-27 Toulon St-Cyr

Défaites d’un but à l’aller, Nantes, qu’on présentait en début de Championnat comme un candidat à l’Europe a terminée l’année sur une bonne note, mais sans billet européen. Ce succès 30 à 7 contre Toulon St-Cyr permet aux ligériennes de terminer à la 7e place de la LFH. Déjà devant à la mi-temps, les Roses n’ont jamais lâché malgré plusieurs retours des ReBElles à -1.

Les meilleures photos de la finale :

AF8I0333

Image 1 parmi 10

Poster un commentaire