Euro 2013 – La Russie s’accroche à sa dernière chance

19 juillet 2013 0 Par Amélie Huhn

Euro 2013. Espagne – Russie : 1-1. Quasiment déjà qualifiée avec ses 3 points acquis face à l’Angleterre, l’Espagne n’avait pas grand-chose à perdre ce soir, contrairement à la Russie qui jouait sa place dans la compétition. Si la capitaine espagnole a très vite donné le ton, les Russes n’ont pas baissé les bras et décroché ainsi un sursis.

Le premier but, signé Verónica Boquete, la star de cette équipe espagnole, est la conclusion logique d’une entame de match idéale de la part des joueuses d’Ignacio Quereda. Il faudra attendre la fin de la première période pour voir la Russie prendre ses marques et construire quelques attaques : la défense ibère s’en trouve perturbée et laisse passer Terekhova, juste avant la pause (1-1).

La Russie plie, mais ne rompt pas …

Les Russes n’ont d’autre alternative en deuxième période que de laisser passer l’orage : remontées à la pause, les Espagnoles accentuent leurs attaques avec une certaine approximation. Le camp adverse répond d’ailleurs de la même façon : l’arbitre de la rencontre sera obligée de sortir deux jaunes pour brider les filles de Sergei Lavrentyev. Elle sifflera la fin de la rencontre sur une égalité parfaite.

Avec 2 points au compteur, la Russie se retrouvait donc à égalité avec le Danemark (groupe A) : un tirage au sort a eu lieu ce jeudi soir pour distribuer le deuxième ticket de « meilleur troisième » (le premier étant attribué à l’Islande et ses 4 points) : le Danemark est l’heureux élu et affrontera la France en quart de finale (cette configuration envoie l’Islande affronter la Suède). Configuration qui restera unique puisque c’est la première et seule année que l’Euro se déroule avec 12 équipes. Dès la prochaine édition, il y aura 4 groupes de 4, et là, il faudra donc terminer dans les deux premiers.

 

ESPAGNE – RUSSIE, Idrottsparken (Norrköping): (1-1).

Arbitre : Esther Staubli (SUI).

BUTS. Russie : Terekhova (44’), Espagne : Boquete (14’).

AVERTISSEMENTS. Russie : Medved (58’), Korovkina (83’).

ESPAGNE : Ainhoa Tirapu – Ruth García, Marta Torrejón, Irene Paredes – Alexia Putellas (Sonia, 68’), Vicky Losada (Nagore Calderón, 64’), Silvia Meseguer, Elisabeth Ibarra, Jennifer Hermoso – Verónica Boquete, Adriana (Erika Vázquez, 64’).

Sélectionneur : Ignacio Quereda.

RUSSIE : Elvira Todua – Valentina Savchenkova, Anastasia Kostyukova (Daria Makarenko, 34’), Elena Medved, Ksenia Tsybutovich, – Olga Petrova, Elena Terekhova, Alla Sidorovskaya, Elena Morozova – Ekaterina Sochneva (Yulia Bessolova, 58’), Nelli Korovkina.

Sélectionneur : Sergei Lavrentyev.