My Twitter Feed

lundi 14 août 2017

PUBLICITÉ

CDM 2017 – Match référence pour les Bleues face à l’Australie

Embed from Getty Images

L’Equipe de France s’est imposée 48-0 face aux Wallaroos lors de son deuxième match de Coupe du Monde. Avec 8 essais marqués et aucun point concédé. Les Françaises ont montré l’étendue de leur talent sur tous les niveaux de jeu.

« Humbles et affamées« , Olivier Lièvremont avait donné le ton lorsque nous l’avions rencontré à Marcoussis avant le début de la compétition. Ce dimanche soir encore, le XV de France a su dérouler un jeu propre.

 

Une première mi-temps à sens unique

C’est un XV de France remodelé qui a entamé ce deuxième match de poule face à l’Australie. Par rapport au XV de départ face au Japon, de nombreux changements ont été effectués par le staff français pour s’adapter à l’équipe australienne, plus solide physiquement que les Japonaises. Avec Gaëlle Mignot en remplaçante, c’est Élodie Poublan (67ème sélection) qui a pris le brassard de capitaine. Mais les Aussies, qui avaient pourtant bien résisté aux Irlandaises durant leur premier match, n’ont jamais réussi à mettre en danger les Françaises. A la 25ème minute, Shannon Izar marquait déjà son 3ème essai. A la mi-temps, les Bleues menaient déjà 29-0.

 

« Vite, Simple et Fort »

Durant tout le match, le XV de France a alterné le jeu au pied – à l’image de Montserrat Amédée et sa magnifique passe à Shannon Izar en tout début de match- , le jeu de mouvement et le jeu physique. A court de solutions, les Australiennes se sont souvent faites sanctionner et la mêlée française ne leur laissait ensuite aucune chance. Malgré un début de match moins tonitruant que face au Japon, la troisième ligne française Romane Ménager a aussi fait la différence tant sur son jeu physique que sur sa vitesse. Élue meilleure joueuse du match, la jeune Lilloise nous a même gâté avec un essai suite à une traversée de la moitié du terrain, venant couronner un beau jeu de passe de ses coéquipières.

Dès le début de la deuxième période, les entraîneurs des Bleues ont fait tourner l’effectif, ce qui a permis aux joueuses de se préserver pour leur troisième match face à l’Irlande jeudi qui déterminera l’équipe qui se qualifiera pour les demies. Avec un score final de 48-0, les Françaises peuvent être confiantes. Elles ont quatre jours pour se préparer avant le choc de ce Groupe C.

 

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :