mardi 3 décembre 2019

PUBLICITÉ

Mondial IHF 2019 – des Bleues record face à l’Australie

Catherine Gabriel - Equipe de France féminine de handball - Handball féminin - Sport Féminin - Femmes de Sport

Sur le papier, le troisième match de ces Championnats du Monde IHF 2019 au Japon semblait bien moins compliqué pour les Bleues. Après la défaite face à la Corée du Sud puis le nul face au Brésil, les Françaises l’ont largement emporté face à l’Australie, battant au passage leur record de buts marqués dans une compétition internationale.

(Infos FFHB)

L’équipe de France féminine de handball surclasse facilement l’Australie dans cette troisième rencontre du Mondial IHF 2019 de Kumamoto. Un match dans lequel elles ont pu faire le plein de confiance et se relancer dans la compétition après être passé à côté de leur entame. Les Bleues en profitent pour battre leur propre record de buts marqués dans un match en terminant sur le score de 46-7 (21-3). Il faudra poursuivre sur cette belle lancée face à l’Allemagne demain, à 11h (heure française), en direct sur beIN SPORTS.

Les Bleues attendaient beaucoup de cette rencontre qui s’annonçait facile face à l’Australie. Un déclic, peut-être, pour enfin lancer la machine à victoire dans ce 24ème championnat du monde. C’est chose faite, et avec la manière, puisqu’elles ont montré un très beau visage face à des australiennes démunies de toute possibilité d’attaque. Une défense très bien en place, un jeu d’attaque mieux maîtrisé, avec des réussites personnelles beaucoup plus récurrentes et surtout, un large sourire affiché à chacune des performances, ce qui manquait quelque peu depuis le début du tournoi.

Déjà largement en tête à la mi-temps (21-3), Olivier Krumbholz a pu faire jouer un effectif frais et rajeuni en faisant tourner Méline Nocandy, Orlane Kanor, Océane Sercien-Ugolin, Chloé Bouquet, Pauline Coatanea et surtout Gnonsiane Niombla qui rentrait ce jour dans la compétition. Servi par une excellente Catherine Gabriel, meilleure joueuse du match, le collectif a pu tranquillement dérouler son jeu, se rassurer, retrouver des automatismes et de la cohésion sur le terrain qui lui servira grandement pour les deux prochaines rencontres.

Car les deux prochains adversaires sont deux gros morceaux : l’Allemagne et le Danemark. Deux occasions de prouver que les tricolores n’ont rien perdu de leur superbe et sont réellement lancées dans ce Mondial. La première marcher sera à gravir demain, à 11h (heure France), face à l’Allemagne, en direct sur beIN SPORTS.

Feuille de match :

3 décembre : France – Australie : 46-7 (21-3)
Arbitres : MM. Tamer et Alla Elsaied (Uruguay)
À Yamaga, City Overall Gymnasium – 2 000 spectateurs

STATISTIQUES :
France : Gardiennes : Leynaud, Gabriel (tout le match, 11/18 arrêts) – Joueuses de champ : Nocandy (4/5), Coatanea (7/7), Bouquet (3/6), Pineau (3/3 dont 1/1), N’Gouan (6/6), Zaadi Deuna (1/1 dont 1/1), Houette (3/3), Sercien Ugolin (3/4), Flippes (5/7), Kanor (4/5), Edwige, Nze Minko (3/4), Niombla (3/3 dont 1/1), Lacrabère (1/1 dont 1/1) – Exclusions temporaires : Kanor (13e), Houette (42e)

Australie : Gardiennes : Harbort (23 minutes, 2/20 arrêts), Vernay (22 minutes, 1/17), Thomas (5 minutes, 0/12) – Joueuses de champ : Fallah (2/2), Meded (0/2), Potocki (4/11 dont 1/2), Guignard (0/1), Player, McAfee (0/2), Boyd (1/3), Wood, Livingstone, Cooper (0/3), Mowat, Fitzgerald, Keyes – Exclusions temporaires : Cooper (9e), Mc Afee (20e), Fallah (24e), Boyd (32e), Fitzgerald (42e), Potocki (51e)

Comments are closed.