jeudi 18 juillet 2013

PUBLICITÉ

Euro 2013 – Les Bleues en démonstration

Equipe de France Féminine de Football - Juin 2013 - Eugénie Le Sommer

Euro 2013. France – Angleterre : 3-0. Face à des Anglaises très fébriles et maladroites, les Françaises n’ont fait qu’une bouchée des Britanniques et ont plié la rencontre en deux minutes.

Dans ce match sans enjeu pour les Tricolores, Bruno Bini avait décidé de faire tourner son effectif et procéder à pas moins de six changements par rapport au match contre l’Espagne. Côté Anglais, la donne était toute autre. Les joueuses de Hope Powell se devaient de l’emporter, en espérant que, dans l’autre match de la poule, l’Espagne ne l’emporte pas face aux Russes, pour espérer se qualifier pour les quarts de finale. La tâche s’annonçait donc assez compliqué pour les Britanniques, décevantes depuis le début de cet Euro.

Le début de match est à l’avantage des Bleues qui trouvaient l’ouverture dès la 9e minute, grâce à une réalisation de la Bretonne Eugénie Le Sommer, alignée à la pointe de l’attaque à la place de Marie-Laure Delie. La France continue sa marche en avant et se procure plusieurs occasions dangereuses, mais ne parvient pas à faire le break. Sandrine Soubeyrand tente sa chance aux 18 m, d’une frappe puissante, mais celle-ci passe de peu au-dessus des buts de Bardsley (19’). C’est ensuite au tour d’Élodie Thomis d’y aller de sa tentative, mais l’attaquante lyonnaise se heurte à la gardienne anglaise, impeccable en ce début de rencontre (20’), malgré le but encaissé. Élodie Thomis, très active sur son côté droit durant ce début de match a l’occasion de doubler la mise à plusieurs reprises, mais manque de justesse dans son dernier geste (21’, 30’). La mi-temps sera sifflée sur ce court avantage pour les Bleues.

Deux buts en deux minutes

Au retour des vestiaires, le sélectionneur des Bleues, Bruno Bini, procède à deux changements pour faire souffler ses joueuses. C’est ainsi que Sandrine Soubeyrand et Gaëtane Thiney cèdent leur place à Camille Abily et Élise Bussaglia. Les Britanniques reviennent avec de meilleures intentions en ce début de deuxième mi-temps et tentent de mettre la pression sur le but gardé par Céline Deville, habituellement doublure de Sarah Bouhaddi, laissée au repos ce soir. Cependant, la nouvelle gardienne de Juvisy ne sera que très peu mise en danger. Ce sont même les Tricolores, dans un temps fort anglais, qui vont s’offrir un break précieux, grâce à une superbe frappe de Louisa Necib, qui termine dans la lucarne de la malheureuse Karen Bardsley, qui s’incline pour la deuxième fois de la soirée, sans y pouvoir grand-chose (62’).

Revigorée par ce deuxième but qui les met à l’abri, les Françaises vont s’offrir le luxe d’inscrire un troisième but sur l’action qui suit. À la suite d’un corner tiré par Louisa Necib, qui fête sa 100e sélection ce soir, Wendie Renard vient placer une tête hors de portée de la gardienne anglaise (64’). La Lyonnaises s’offre ainsi son deuxième but de la compétition et permet aux Bleues de conforter leur avantage et leur suprématie sur la rencontre.

Les joueuses de Bruno Bini vont ensuite se contenter de gérer la fin de rencontre et se procurent même plusieurs situations dangereuses, mais ne parviennent pas à enfoncer encore plus le clou, faisant preuve de maladresse devant le but anglais. Les Britanniques tenteront bien de sauver l’honneur, mais les défenseures françaises et Céline Deville veillent au grain.

La fin du match est sifflée sur ce score de 3 buts à 0 pour les Bleues, qui envoient, au passage, un message fort à ses adversaires, dans la course au titre. On pourra cependant regretter le nombre d’occasions manquées pour les attaquantes tricolores au cours de la rencontre. Malgré tout, les Bleues se qualifient tranquillement pour les quarts de finale de la compétition et devront attendre le tirage au sort pour connaître leur futur adversaire.

FRANCE – ANGLETERRE : 3-0 (1-0).

Arbitre : Mme Heikkinen (FIN)

7332 spectateurs.

BUTS : Le Sommer (9′), Necib (62′), Renard (64′).

AVERTISSEMENT. Angleterre : Williams (76′)

FRANCE : Deville – Franco, Delannoy, Renard, Houara – Henry (Catala, 60′), Soubeyrand (cap) (Bussaglia, 45′) – Thomis, Necib, Thiney (Abily, 45′) – Le Sommer.

Non entrées en jeu : Bouhaddi (g), Benameur (g), Georges, Boulleau, Meilleroux, Soyer, Asseyi, Brétigny, Delie.

Sélectionneur : Bruno Bini.

ANGLETERRE : Bardsley – A. Scott, Bradley, Stoney (cap), Houghton – Carney (Clarke, 73′), Williams, Asante (J. Scott, 45′), Aluko (Smith, 60′) – Duggan, White.

Non entrées en jeu : Chamberlain (g), Brown (g), Yankey, Bassett, Nobbs, Susi, Bonner, Moore, Bronze.

Sélectionneuse : Hope Powell.

Poster un commentaire