mardi 9 juin 2015

PUBLICITÉ

CDM2015 – Les Bleues assurent l’essentiel

Dans le match que l’on présentait comme le plus important pour l’Equipe de France dans ce groupe F, les Bleues ont assuré l’essentiel en l’emportant 1 but à 0 grâce à une belle frappe d’Eugénie Le Sommer en première période.

Comme on pouvait s’y attendre, la composition de l’Equipe de France est classique dans un 4-4-2 avec Laure Boulleau préférée à Amel Majri côté gauche de la défense, pour l’expérience, et le duo Eugénie Le Sommer-Gaëtane Thiney devant. Les Bleues qui n’ont plus perdu contre l’Angleterre depuis leur deux premières confrontations en 1973 et 1974 concèdent rapidement deux corners. Le vent, qui souffle très fort, perturbe le jeu et Sarah Bouhaddi n’est pas loin d’être surprise sur le premier des deux coups de pieds arrêtés. Face à cette « soufflerie », l’Equipe de France parvient tout de même à faire jeu égal avec les anglaises dans un round d’observation. Suite à un corner mal repoussé, Camille Abily est la première dangereuse et reprend en reculant de la tête un centre de Jessica Houara mais manque le cadre (8e).

Amandine Henry ratisse très large en début de match et se permet même une belle percée mais qui ne donne finalement rien. Les débats semblent équilibrés mais après une vingtaine de minutes, les Bleues prennent le dessus. Un coup franc excentré à gauche de Louisa Necib trouve les poings de Karen Bardsley (20e) avant qu’une volée de Le Sommer finisse par un nouveau corner (22e). Corner qui voit Thiney (23e) reprendre la balle d’une aile de pigeon, contrée puis dégagée tant bien que mal par les anglaises qui n’arrivent plus à sortir. Après une première alerte de Thiney sur une nouvelle frappe dangereuse en pivot (28e), la juvisienne récupère le ballon au 25m avant de servir Le Sommer qui ne se pose pas de question, avance et frappe en force. Le ballon va se loger au ras du poteau anglais et les Bleues prennent l‘avantage à la demi-heure de jeu.

Les anglaises courent beaucoup après le ballon ce qui complique leurs attaques après récupération. Il leur manque un peu de jus malgré le fait de jouer face au vent. Les Bleues continuent de maîtriser le jeu et se montrent à nouveau dangereuses grâce à deux frappes coup sur coup de Necib (39e). Derrière, c’est Sarah Bouahddi qui y va de sa boulette. La gardienne française sort un peu loin de ses buts, inutilement puisque Laura Georges est à la lutte avec son attaquante et renvoie le ballon des poings directement sur Katie Chapman qui manque le cadre (41e). A la mi-temps les Bleues ont la maîtrise du jeu et mènent logiquement.

Baisse de rythme

Avant la reprise, et malgré la pluie qui s’est mise à tomber durant la première mi-temps, les françaises reviennent les premières sur la pelouse et effectuent un échauffement avant de reprendre. Bonne idée, Eugénie Le Sommer décidément très en jambes, s’illustre à nouveau après une nouvelle combinaison avec Gaëtane Thiney, sa frappe de loin moins bien placée que sur son but, trouve à nouveau les gants de Bardsley (46e). 10 minutes plus tard, la bretonne de l’OL s’illustre à nouveau mais manque le cadre. Les anglaises reprennent du poil de la bête et les Bleues commencent à déjouer, à l’image de Sara Bouhaddi qu’on sent de moins en moins sereine dans ses sorties et balle au pied. Il faut un nouveau coup franc de Necib pour remettre les Bleues dans le droit chemin et amener le danger devant le but mais ni Wendie Renard, ni Eugénie Le Sommer n’arrivent à trouver le cadre (67e).

Après un cafouillage dans la surface anglaise, les Bleues n’arrivent toujours pas trouver le cadre et le second but commence à se faire attendre (69e) même si elles retrouvent la maîtrise du jeu. Le changement d’Elodie Thomis par Aurélie Kaci ne change pas grand-chose, le rythme de cette seconde période est moins intense. Et la fin de rencontre n’est que contrôle et maîtrise pour les filles de Philippe Bergeroo qui fait sortir sa buteuse pour la remplacer par Elise Bussaglia et renforcer son milieu afin de maintenir les anglaises à distance. Même l’entrée de Claire Lavogez, poste pour poste à la place de Lousia Necib, ne dynamite pas la fin de match. Dans les arrêts de jeu, Laure Boulleau sauve même la patrie avec un retour façon libéro sur une attaquante anglaise qui semblait partir au but. Néanmoins, la France assure l’essentiel : gagner contre l’équipe la plus dangereuse du groupe F.

France 1-0 Angleterre
But : Le Sommer (29e)
Avertissement : Chapman (65e)

France : Bouhaddi, Renard, Boulleau, Georges, Henry, Houara, Le Sommer (Bussaglia 891e), Abily, Thomis (Dali 71e), Necib (Lavogez 87e), Thiney

Angleterre : Bardsley, A. Scott (Kirby 68e), Rafferty, Williams, Houghton, Bassett, J. Scott, Aluko, Bronze, Chapman (76e), White (Duggan 61e)

Comments are closed.