vendredi 25 septembre 2015

PUBLICITÉ

LFB – 3 questions à KB Sharp (USO Mondeville)

La Franco-Américaine sera une nouvelle fois au départ d’une saison de la Ligue Féminine de Basket, comme Capitaine de l’USO Mondeville. Son rôle, maintenir le club en LFB et encadrer les jeunes avant une retraite bien méritée.

Quelles sont les ambitions du club de Mondeville cette saison ?

Pour le moment et comme beaucoup d’équipes, l’ambition est de se maintenir, d’abord, car il y aura 3 descentes. Au début, à part les équipes comme Bourges, Montpellier et les plus fortes qui joueront le haut de tableau, c’est de savoir où on se situe. Le but est de se maintenir, d’abord.

Avec un effectif un peu restreint, l’objectif ne va pas trop être difficile ?

Non, on n’est pas restreint. L’effectif s’est renforcé avec deux Canadiennes qui jouent avec leur équipe nationale. Elles sont très fortes, très professionnelles et je pense qu’elles vont beaucoup nous aider. On a des jeunes et ce sera ça le plus dur, les aider à être pro. On a besoin d’elles, elles vont être très importantes pour nous et il faut leur montrer la voie.

C’est aussi une manière d’assurer la relève pour vous qui avez 34 ans maintenant. Jusqu’à quel âge vous pensez pouvoir encore jouer ?

Oui évidemment on assure la relève mais je me dis que comme je suis en fin de contrat cette saison, je pense encore jouer une année derrière et après je verrai. C’est vrai que je commence à être un peu psychologiquement fatiguée (rires).

Comments are closed.