vendredi 10 août 2012

PUBLICITÉ

Les Braqueuses ne volent pas leur place en Finale

Surnommées en 2009 les Braqueuses après quelques matches hold-up, les Bleues avaient remis ça cette année durant les JO. Ce jeudi soir à la North Greenwich Arena de Londres, l’Equipe de France Féminine n’a pourtant pas volé sa place en Finale des JO. Une première historique.

En poule, la France avait déjà dominé la Russie, Championne d’Europe en titre, de 11 point 65-54. Les joueuses de Pierre Vincent ont remis ça ce soir en demi-finale des Jeux Olympiques. Elles disputeront pour la première fois de leur histoire, une finale Olympique, contre les Etats-Unis. Une victoire méritée tant les Bleues ont dominé le match, de bout en bout.

Un départ canon.

Dès le début de la rencontre, les Bleues entrent mieux dans la partie que les Russes. Infligeant d’entrée un 6-0. Elles dominent du début à la fin en terminant ce quart-temps avec déjà 9 points d’avance, 24-15. Adroites et sérieuses, les Françaises se relâchent un peu lors du second quart-temps qu’elles perdent 16-14 mais rien d’inquiétant puisqu’au score cumulé, elles conservent 7 points d’avance (38-31.)

Petite frayeur au retour des vestiaires lorsque les rebonds défensifs se font moins présents, que les Bleues lâchent un peu de terrain. Les Russes, avec leur duo Danilochkina-Hammon (13pts chacune ce soir) reviennent même à 2 points. Mais une Isabelle Yacoubou impériale dans la raquette (10pts, 4 rebonds) et une Céline Dumerc, encore stratosphérique surtout en seconde période (11pts, 2 rbds, 3 passes décisives), empêchent tout retour des Russes dans le match. Les Bleues reprennent peu à peu le large. Sans s’affoler, Edwige Lawson mène le bateau bleu vers une finale historique. Elle aussi est hauteur ce soir d’un de ses meilleurs matches des JO avec 18 points, 3 rebonds et 5 passes décisives.

Petite frayeur puis domination totale.

A la fin du match, la France termine avec un joli +17 (81-64) et s’offre une première finale aux JO. Au micro de France Télévision à la fin de la rencontre, Pierre Vincent, au bord des larmes, ne cachaient pas sa joie, mais estimait déjà que la défi américain était trop dur à relever : « Nous allons de tenter de bien figurer contre les Etats-Unis. C’est une autre dimension. » Tout en avouant que si la France visait une médaille en début de compétition, il n’aurait jamais imaginé jouer une finale.

On espère quand même que les Bleues feront tout pour faire déjouer les Américaines car après tout, remporter cette finale contre toute attente, ce serait un joli braquage non ?

Le match en chiffres :

Score final : Russie 64 – 81 France
Score des QT : 15-24 16-14 20-21 13-22

Meilleures Marqueuses
Russie : Danilochkina et Hammon 13 points, Kuzina 8, Zhedik 7 …
France : Lawson-Wade 18, Gomis 15, Gruda et Dumerc 11, Yacoubou et Miyem 10…

Rebonds
Russie : 31 (Off 13/ Def 18) – Vieru 8, Danilchkina 5
France : 34 (Off 8/Def 26) – Gruda 8, Yacoubou 4

Comments are closed.