vendredi 13 mai 2016

PUBLICITÉ

Finale LFB – Bourges prend l’avantage

En attendant le match retour de la finale de la Ligue Féminine de Basket de ce soir, retour sur le premier affrontement où Bourges a pris l’avantage sur Lattes-Montpellier pour la dernière de Céline Dumerc au Prado..

Bourges. Montpellier. Ces 2 là se connaissent par cœur. On s’attendait à une véritable bataille pour ce premier match de la finale LFB entre Bourges, revanchard après sa défaite en finale de Coupe de France et Montpellier qui ne demande qu’à ajouter un titre supplémentaire à son palmarès. La première mi-temps a très largement été à la hauteur des espérances ! Bourges est en forme, enchaîne les extra passes gagnantes avec une Helena Ciak des grands soirs (13 points, 11 rebonds) et une Paoline Salagnac (10 points, 7 rebonds, 4 passes) parfaite dans le rôle de l’étincelle qui enflamme le Prado. Mais Montpellier répond présent et Mame Marie Sy Diop (12 points) et Naomi Halman (12 points) sont décisives au shoot. Les 2 défenses font un énorme boulot et à la pause, personne n’est encore parvenu à prendre l’ascendant. La seconde mi-temps est plus compliquée des 2 côtés : le score reste longtemps figé, les défenses font totalement déjouer les attaques, provoquant un enchainement de tirs extérieurs plus ou moins heureux. Plutôt moins que plus, d’ailleurs… (Le BLMA termine sur un 2/21 à 3 points. Moche.). Mais dans le money time, Bourges parvient à grappiller quelques points d’avance et à les conserver jusqu’au bout pour assurer cette victoire à domicile : 54-49. La pression sera donc sur les épaules de Montpellier ce soir pour le match retour.

Basket-lfb-Celine-Dumerc-Sarah-Michel-05-2016

Au-delà de la finale, l’événement avait une double importance hier soir puisqu’il s’agissait du dernier match de Céline Dumerc au Prado sous le maillot orange, l’emblématique capitaine berruyère ayant signé à Basket Landes pour la saison prochaine. Et l’émotion a fini par la rattraper. Elle ne signe peut-être pas sa meilleure performance avec le Tango (Elle n’inscrit que 2 points sur lancers-francs à 50 secondes de la fin, ce que Valérie Garnier commentera avec humour en disant qu’elle « garde les points pour le match suivant ».) mais tire sa révérence sur une victoire importante devant un public conquis et manifestement très triste de la voir partir. On oublie alors un instant l’enjeu de la soirée pour fêter les 11 belles saisons de « Caps » avec le Tango Bourges Basket. Une vidéo repasse les meilleurs moments, les témoignages d’Emmeline Ndongue, Endy Miyem, Valérie Garnier, Paoline Salagnac… s’enchaînent. Au centre du terrain, Céline reçoit tout l’amour du public en rappelant humblement que c’est bien l’équipe et non pas elle seule qui remporte des victoires, qu’il y a eu un avant, un pendant mais qu’il y aura aussi un après Céline Dumerc et que le club continuera à écrire sa belle histoire sans elle. Mais avant son départ, il y a encore un titre à décrocher. Rendez-vous ce soir pour le match retour à Montpellier.

Basket-lfb-Celine-Dumerc-Pierre-Fosset-05-2016

Basket-lfb-Celine-Dumerc-05-2016

Les réactions d’après-match :

Basket-lfb-Celine-Dumerc-Valerie-Garnier-05-2016

Valérie Garnier :

« On savait que c’était la dernière au Prado pour l’équipe, pour beaucoup de joueuses et la dernière de Céline aussi donc tout le monde avait à souhait de réussir cette soirée. Ça a été difficile. Parfois, je pense que l’émotion a un peu inhibé les actions. Mais ça reste un premier match d’une série. On renverse un peu la pression mais je n’oublie pas tous nos duels avec Montpellier, je n’oublie pas qu’on a perdu ici pour aller gagner deux fois là-bas, qu’on a perdu un titre ici, que chaque finale est différente donc… Wait and see. C’est un match qui a été pauvre offensivement. Ce n’est pas l’habitude de Montpellier d’être à 49 points, de faire un 2/21 à 3 points dont on peut penser que les choses vont être différentes à Montpellier. A nous de nous ajuster défensivement et offensivement.« 

Céline Dumerc :

« Heureusement que la soirée s’achève bien, je pense que j’aurais eu beaucoup de regrets sinon. Ça embellit cette soirée si particulière. On a envie de bien finir, on a eu une saison longue avec des hauts et des bas et on est là pour vivre ce genre de moment. Ce soir on ne fait pas le match parfait mais c’est intéressant, on va encore peaufiner des choses. On les a peut-être poussées là où elle ne s’attendaient pas non plus. Il faut qu’on aille à Montpellier avec le même bagage défensif. Montpellier sera peut-être un peu plus prêt mais la coach va nous sortir quelques petits trucs magiques ;).« 

Concernant ses 2 seuls points marqués en fin de match :

« Ça aurait fait tache de finir à zéro donc je me suis dit… aller ! Et autant dire que j’avais peur de les rater, vu mon « grand match ». Ce que je retiens, c’est que c’est mon équipe, ce soir, qui a gagné le match. Une fois de plus, je suis plus que fière de faire partie de ce groupe-là. J’ai envie d’aller chercher une 2eme victoire. Si j’avais la raison de ces 2 points… Tout le monde me dit « c’est ton dernier match » et je réponds « ça va, ça va, ça va » mais au final ça n’allait pas… Mais je n’ai pas lâché. Quand tu vois tes copines qui se bataillent..! C’est ça l’équipe de Bourges Basket ! C’est aussi la symbolique de Céline Dumerc qui quitte Bourges mais le Tango continue à vivre. Le club Tango Bourges gagne sans une grande Céline Dumerc. On a beau dire que je suis le cœur ou le moteur de cette équipe, on a montré ce soir que non, on n’a pas besoin de moi. Les filles ont apprécié cette victoire car une fois de plus, c’est une victoire d’équipe et tout le monde a apporté quelque chose.

J’ai juste envie de dire que je suis chanceuse, fière d’avoir marqué un peu mon empreinte mais je sais aussi que dans quelques années on m’oubliera et c’est normal ! Quand on vient jouer, on ne vient pas pour écrire l’histoire, on vient pour vivre des moments et Dieu sait que j’en ai vécu plein, et merci ! J’ai pas grand-chose d’autre à dire que merci, merci et merci.« 

Comments are closed.