mardi 29 septembre 2015

PUBLICITÉ

LFH J5 – Besançon et Dijon au top !

Besançon qui continue de se défendre, Dijon qui l’emporte en Gironde et Fleury qui continue sa route, voici le résumé de la 5ème journée de LFH.

Besançon 26-24 Toulon

Alors que Raphaëlle Tervel espérait en début de saison bien se défendre à domicile, la victoire de Besançon contre Toulon voit les doubistes occuper une surprenante 5 place de LFH. Solide, l’ESBF a pris la mesure de son adversaire du jour notamment grâce à une attaque qui est venue de partout, puisque quasiment toutes les joueuses ont marqué alors qu’aucune ne se détache vraiment au scoring. De son côté, Toulon reste l’équipe instable que l’on connait. Les azuréennes n’ont pu compter que sur Sanne Van Olphsen et Oliveira Jurisic, respectivement scoreuses de 8 et 9 buts. Surtout, elles sont tombées sur des gardiennes doubistes en formes avec 41% pour Maria Munoz et 43% pour Catherine Gabrielle.

UBB-MB 24-28 Dijon

La première nouvelle, c’est que le nom de l’Union a changé. Avant vous disiez UMB-B pour Union Mios Biganos-Bègles. Il faudra désormais apprendre à dire UBB-MB pour Union Bordeaux-Bègles – Mios Biganos. Le nouveau nom s’approche de celui de l’équipe de rugby du TOP 14. On va se renseigner pour savoir s’il y a bien effectivement rapprochement. La deuxième nouvelle, c’est la défaite de l’Union sur son terrain contre Dijon. Et ce malgré les 10 buts de Chloé Bulleux et les 7 d’Audrey Bruneau. Face à une Noura Ben Slama des grands soirs (41% d’arrêts), les Girondines ont moins bien démarré le match et pris un retard qu’elles n’ont ensuite jamais réussi à combler (9-11 à la mi-temps). Pire, elles ont même compté jusqu’à 6 buts de moins que les Bourguignonnes (18-24) au cours de la seconde période. Avec 7 buts chacune, Martina Skolkova et Marie Prouvensier (photo) permettent au CDB de remonter à la 7e place.

Nice 19-28 Nîmes

Nice continue de décevoir avec une large défaite concédée à domicile face à Nîmes, qui lui continue sa route vers les sommets. Avec une Camille Ayglon particulièrement en vue en l’absence de Mouna Chabbah et auteure de 10 buts, Nîmes a facilement pris le large. Surtout quand on voit le manque d’efficacité des Niçoises qui malgré les 6 buts d’Alexandra Lacrabère ne tournent qu’à 38% de réussite. Avec ce nouveau succès, Les Lionnes se replacent à la 2ème place.

Metz 32-26 Issy Paris

C’était le choc de cette 5ème journée et après sa victoire dans la semaine contre Fleury, on savait que ce serait difficile pour IPH d’enchainer, surtout avec son effectif limité. D’ailleurs Pablo Morel avait choisi de faire tourner puisque c’est la jeune Maryam Garba qui a officié dans la cage en lieu et place d’Armelle Attingré qui n’est jamais entrée. Pas aussi efficace que sa consœur, la jeune francilienne n’affiche qu’un ratio de 20% d’arrêts alors qu’en face, Laura Glauser a montré son meilleur visage avec 41%. Bien prises par la défense des dragonnes, les Sœur Oftedal n’affichent que 2 buts à elles deux, à mettre au crédit de Stine, en 15 tentatives cumulées.

Nantes 23-31 Fleury

Pas vraiment de surprise à Nantes où les joueuses de Jan Basny ont du mal à confirmer leur bonne saison dernière et où Fleury voulait se rattraper de sa défaite à Issy. Résultat, une large victoire des Panthères acquise dès la première mi-temps (12-17) grâce notamment à une ancienne de la maison, Estelle Nzé-Minko auteure de 4 buts dont 3 en première période.

Au classement, Fleury reprend donc le large et ensuite le trio Nîmes, Metz et Issy Paris se tient en un point. Besançon fait un surprenant 5e mais 4 autres clubs ont le même nombre de points : Toulon, Dijon, Nice et Nantes. Comme l’an dernier, l’Union semble marquer le pas mais la situation n’est pas aussi dramatique.

Le classement interactif.

Les meilleures actions de la 5ème journée en vidéo :

Poster un commentaire