mardi 23 juin 2015

PUBLICITÉ

CDM 2015 – Le Brésil tombe d’entrée

 Place aux matchs à élimination directe, il n’y a plus de droit à l’erreur. Si les Etats-Unis, l’Allemagne, le Canada et la France s’imposent tour à tour, le Brésil tombe d’entrée face à l’Australie.

Chine 1 – 0 Cameroun  //  Wang (12’)

La Chine poursuit sa route dans son mondial grâce à une courte victoire obtenue dans la nuit de samedi à dimanche face au Cameroun. Rapidement, suite à un corner et un marquage léger de Gaëlle Enganamouit sur Shanshan Wang, la chinoise peut reprendre le ballon en première intention et ouvrir le score. Ce sera l’unique but du match puisque la barre transversale de Fei Wang, viendra sauver les chinoises devant Enganamouit.

Etats-Unis 2 – 0 Colombie  //  Morgan (53’), Lloyd (66’)

La Colombie très surprenante en face de poule, affrontait les très expérimentées américaines. En première mi-temps les américaines se voient refuser un but pour hors jeu, il faudra donc attendre le second acte pour voir les premiers vrais buts. Le match repart à toute allure, quand Catalina Perez stoppe irrégulièrement Alex Morgan qui filait seule au but. Stéphanie Frappart, l’arbitre française n’hésite pas à sortir le carton rouge : la gardienne colombienne exclue, Stefany Castano l’a remplace. Quant au pénalty qui suivait, Abby Wambach le ratait complètement, pourtant la gardienne colombienne était partie du mauvais côté (50’). Mais trois minutes plus tard, cela n’était que mauvais souvenir, puisque Morgan ouvre enfin le score, Castano n’a pas la main assez ferme et le ballon file au fond des filets. Carli Lloyd se chargera de conclure la balle de break (66’), et les américaines poursuivront leur route en quart de finale face à la Chine.

Seule fausse note pour les Etats unis, Megan Rapinooe, plutôt en forme depuis le début du tournoi sera suspendue au prochain match puisqu’elle a pris un second carton jaune. Il en est de même pour sa compatriote Lauren Holiday

Allemagne 4 – 1 Suède  //  Mittag (24’) ; Sasic (36’ sp, 78’) ; Marozan (88’)  – Sembrant (82’)

Les championnes d’Europe en titre devaient se défaire des suédoises pour continuer leur course au titre. Elles n’ont pas tremblé lors de ce duel. Après une perte de balle suédoise, Anja Mittag récupèrera, puis trouvera appuye sur Célia Sasic avant de marquer (24’). Après une passe décisive, Sasic reprendra son rôle de buteuse en transformant un pénalty (34’). Cette dernière s’offrira même un doublé en seconde mi-temps. Tel un renard des surfaces, elle reprendra une frappe Laudehr détourné par le poteau droit d’Hedvig Lindhal (78’). Puis, Marozan, seule a l’entrée de surface trompera une nouvelle fois Lindhal avec une frappe en pleine lucarne (88’). Du côté suédois, Linda Sembrant aura sauvé un minimum l’honneur suédois en réduisant la marque à la 82ème minute, d’une tête.

L’Allemagne rencontrera donc vendredi à 22h l’équipe de France.

Canada 1 – 0 Suisse  // Belanger (52′)

Les suissesses se procurent la première grosse occasion du match. Ramona Bachmann centre et trouve Lara Dickenmann dans la surface, mais l’ex-lyonnaise s’emmêle un peu les pinceaux et ne peux pas reprendre le ballon correctement. Finalement ce sont les canadiennes qui marqueront l’unique but du match, et donc le but qualificateur par l’intermédiaire de Josée Belanger (52’). Peu de temps après, Carolina Abbe sauvera la balle de break sur sa ligne. Et en fin de match Mc Leod réalisera l’arrêt nécessaire pour permettre au canadiennes de s’imposer (77’).

Norvège 1 – 2 Angleterre // Gulbrandensen (56′) – Houghton (61′) et Bronze (76′)

Une première mi-temps équilibrée entre les deux équipes où seule Isabelle Herlovsen a bien failli trouver la faille pour la Norvège (10’), mais c’était sans compter sur l’arrêt de Karen Bardsley. La portière anglaise sera même désignée meilleure joueuse du match, avec une prestation solide qui permettra à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale. Paradoxalement, ce sera quand même la première à flancher, sur une tête de Solveig Gulbrandensen (56’). Cependant, malgré l’ouverture du score des norvégiennes en début de deuxième période, les anglaises mettront peu de temps à réagir. En effet Le corner de Fara Williams trouvera la tête de Stephanie Houghton, pour l’égalisation (61’).

Et a la 76ème minute, Lucy Bronze délivrera son équipe. Seule aux 30 mètres elle enverra une  magnifique frappe pleine lucarne, synonyme alors de qualification en quart de finale où les anglaises rencontreront le pays hôte : le Canada.

Grâce à la victoire de l’Angleterre, l’équipe de France fait partie des 3 meilleures nations européenne de la Coupe du Monde et est donc directement qualifié pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio.

Brésil 0 – 1 Australie  //  Simon (80’)

C’est la grande surprise de ces huitièmes de finale. En attendant le match du Japon qui se jouera cette nuit, toutes les nations « attendues » en quart ont répondu présente. Mais le Brésil, porté par sa star Marta, n’a pas brillé. Une Marta en petite forme sera synonyme d’une équipe peu dangereuse pour les Australiennes. Seule Formiga montrait être à la hauteur de l’évènement. Ainsi les australiennes ne se feront pas prier pour prendre de court cette équipe brésilienne. Suite à une passe qui transperçait la défense brésilienne, De Vana tentait un tir, repoussé par la gardienne, mais Kyah Simon rodait dans la surface pour conclure sans laisser aucune chance à Luciana. Une qualification historique pour l’Australie qui jouera le vainqueur de Japon / Pays-Bas.

Poster un commentaire