jeudi 14 août 2014

PUBLICITÉ

Okagbaré titrée sur 100 mètres, Steenkamp à l’arraché

Lors des 19èmes Championnats d’Afrique 2014 qui se déroulent actuellement à Marrakech, Le duel de médaillées mondiales entre Okagbaré et Ahouré a tourné en faveur de la première nommée, record des championnats à la clé.

Après avoir brillé sur la scène planétaire en 2013 (médailles d’argent sur 100 et 200 mètres aux mondiaux 2013 pour l’une, bronze sur 200 pour l’autre) l’ivoirienne Ahouré et la nigériane Okagbaré avaient une question de suprématie continentale à trancher. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le bras de fer annoncé a tenu toutes ses promesses. Trois centièmes séparent au final les deux reines du sprint africain. Avec un temps de 11 secondes pile, Blessing Okagbaré bat son propre record de la compétition, réalisé à Nairobi en 2010 et réalise le doublé Afrique-Commonwealth.

On attendait un autre match à distance Côte d’Ivoire-Nigéria sur le 100 mètres haies, mais Rosvitha Okou-Bodjiho et l’expérimentée Nichole Denby se sont fait griller la politesse par la sud-africaine de 22 ans Rikenette Steenkamp. Les trois hurdleuses, classées au même centième, ont été départagées au temps de réaction. Enorme désillusion pour la sénégalaise Faye, tenante du titre, qui doit se contenter de la 5ème place.

Le concours de saut à la perche a réservé le même scénario que l’édition 2012 : les tunisiennes Balti et Mahfoudhi opposées à une seule adversaire qui s’intercale entre elles sur le podium. La marocaine Dinar n’a pas démérité, et apporte une seconde breloque au pays organisateur, mais n’a pu empêcher Cyrine Balti de conserver son titre.

Enfin, l’Ethiopie et le Kenya se sont partagés, comme à l’accoutumée, les médailles au 5000 mètres : or et argent pour l’Ethiopie grâce à Eba et Keneni, bronze pour le Kenya par le biais de Janeth Kisa.

Réactions – Rikenette Steenkamp (Afrique du Sud) :
« C’est formidable pour moi, j’ai réussi à ne pas rééditer mes erreurs de la demi-finale et faire la course parfaite de la première à la dernière haie. Je remercie ceux qui m’ont soutenu et bien évidemment Jésus. »

Photo : Rikenette Steenkamp (dossard 541, à gauche) ne s’attendait pas à pareille fête en finale. Nichole Denby (au centre, dossard 478) qui avait maîtrisé sa demi-finale, ne s’y attendait pas non plus.

Par Farouk Abdou, à Marrakech

Poster un commentaire