samedi 28 décembre 2013

PUBLICITÉ

Ligue AF : Istres et le Hainaut à l’amende

La Ligue Nationale de Volley a publié cette semaine un communiqué de presse dans lequel les clubs du Hainaut et d’Istres se voient sanctionner pour leur gestion administrative et financière. Le Cannet et Béziers sont aussi dans le collimateur.

« Les 10 et 11 décembre 2013, la DNACG, par le biais de sa Commission d’Aide et de Contrôle des Clubs Professionnels (CACCP), examinait les situations financières de certains clubs, » explique le communiqué de presse. « En analysant les comptes définitifs 2012/2013, déposés fin octobre 2013, et en les comparant aux budgets estimés présentés en mai 2013, la CACCP a remarqué plusieurs anomalies. Cette dernière a ainsi décidé, de sanctionner principalement 2 groupements sportifs Le Hainaut et Istres (Ligue A Féminine).« 

La même commission a mis en délibéré plusieurs décisions concernant des clubs masculin mais aussi deux autres clubs de Ligue AF, en l’occurrence Le Cannet et Béziers, qui seront reçu le 7 janvier 2014.

Le club du Nord écope de 6 points de pénalité, d’une interdiction de recrutement totale et d’une rétrogradation administrative. En cause « les écarts importants entre le budget estimé 2012/2013, transmis en avril 2013, et les comptes clos au 30 juin 2013, (…) le club n’a pas respecté ses engagements budgétaires dans le cadre du recrutement de son joker médical le 18 janvier 2013, » et « que le club a transmis des informations inexactes et/ou incohérentes à la CACCP et qu’il n’a pas respecté les engagements pris devant elle » et donc que « qu’il y a une rupture d’équité vis à vis des autres clubs de Ligue AF puisque le club a recruté lors de la saison 2013/2014 des joueuses qu’il n’aurait pas pu engager si sa masse salariale avait été encadrée en connaissance de cause, » et enfin « que le passif constaté au 30 juin 2013, aurait, d’une part, pu entraîner un refus d’agrément du club pour participer au Championnat de Ligue AF 13/14, et, d’autre part, fait peser sur le club un risque quant à sa continuité d’exploitation.« 

Le Club Provençal est quant à lui sanctionné au même niveau (mais de 7 points au lieu de 6). En cause, pour lui le non-respect de « l’encadrement de masse salariale brute que lui avait fixé le Conseil supérieur de la DNACG pour la saison 2012/2013 » et « par conséquent que le club n’a pas respecté les décisions de la DNACG », « qu’il y a eu une rupture d’équité manifeste vis à vis des autres clubs de Ligue AF puisque le club a recruté des joueuses qu’il n’avait pas l’autorisation de recruter. » Ajoutez à cela, « les écarts importants entre le budget estimé 2012/2013, transmis en avril 2013, et les comptes clos au 30 juin 2013 » et qu’en plus « le club a, en outre, transmis des informations inexactes et/ou incohérentes à la CACCP et au Conseil supérieur de la DNACG et qu’il n’a pas respecté les engagements pris devant eux, » ça commence à faire un peu beaucoup, et à sentir pas bon.

Les clubs disposent de 10 jours pour faire appel des décisions suivantes auprès du Conseil Supérieur de la DNACG. Cet appel est suspensif.

Comme incidence au classement, les deux clubs qui présentent le même bilan (5v – 6d) passent des 7e et 8e places aux 9e et 10e places avec le même nombre de points, 8. Ce qui profite à Venelles et à Terville-Florange.

Le nouveau classement de Ligue AF

Comments are closed.