mercredi 6 septembre 2017

PUBLICITÉ

US Open – Un premier choc 100% US en demie

Embed from Getty Images

La nuit dernière à New York, l’US Open a fait la part belle aux Américaines avec les victoires de Venus Williams et Sloane Stephens (photo) qui se rencontreront en demi-finale. Et on pourrait retrouver 2 autres joueuses US dans l’autre demie.

Venus Williams n’en finit plus de nous surprendre. A 37 ans, l’aînée de la fratrie a éliminé la nuit dernière Petra Kvitova en 3 sets (6-3 3-6 7-6) et 2h34 de jeu. Avec des retours de services mesurés à plus de 100 km/h, elle a pris de vitesse la Tchèque à plusieurs reprises. Après avoir sorti quelques noms du tennis durant ce tournoi (Jelena Jankovic, Alizé Cornet, Caroline Garcia puis Garbiñe Muguruza), Petra Kvitova voit sa course stoppée par l’inusable Américaine. Venus Williams atteint pour la 9e fois de sa carrière le dernier carré de l’US Open et y affrontera une de ses compatriotes, Sloane Stephens.

La joueuse de 24 ans est en pleine forme elle aussi. Elle a battu en 3 sets et sur le même score (6-3 3-6 7-6) la tête de série numéro 16, la Lettone Anastasija Sevastova. Là aussi il s’agira de bien récupérer d’un match marathon qui a duré 2:28. Mais l’Américaine semble voler au-dessus du court cette année et elle atteint pour la 2e fois de sa carrière le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem après une demie perdue à l’Open d’Australie 2013.

Un dernier carré 100% US ?

Une troisième joueuse US peut se qualifier ce mercredi si Coco Vandeweghe parvient à battre la numéro 1 mondiale Karolina Pliskova. Cependant, la Tchèque semble très en forme, comme l’a prouvé son match expéditif face à Jennifer Brady (encore une Américaine…)  au tour précédent.  CoCo Vandeweghe aura fort à faire pour parvenir à atteindre les demi-finales d’un Grand Chelem pour la seconde fois de l’année (après l’Open d’Australie).

Si Coco Vandeweghe l’emporte, elle pourrait retrouver une quatrième Américaine en demie, Madison Keys. A 22 ans, elle réalise un excellent parcours et pourrait égaler son record (demi-finaliste à l’Open d’Australie 2015). Elle devra pour cela passer Kaia Kanepi. 10 ans séparent les deux joueuses et l’Estonienne passerait presque pour une senior du haut de ses 32 ans. Issue des qualifications, cette dernière à tout à gagner et jouera donc sa chance à fond.

Comments are closed.