dimanche 7 janvier 2018

PUBLICITÉ

Halep, Svitolina et Goerges titrées

Embed from Getty Images

L’Open d’Australie se joue dans une semaine, et les premiers tournois de l’année ont couronnées trois des joueuses qui devraient – en théorie – y briller : Simona Halep, la numéro 1 mondiale, Elina Svitolina (n°4) et Julia Goerges (n°12).

 

Brisbane, Australie (Premier)
Participantes : Garbine Muguruza, Karolina Pliskova, Caroline Garcia, Johanna Konta, Coco Vandeweghe, Kristina Mladenovic.
Finale 2018 : Elina Svitolina b. Aliaksandra Sasnovitch 6-2 6-1

L’Ukrainienne décroche la quatrième place mondiale à l’issue du tournoi, classement retenu pour l’établissement des têtes de série à l’Open d’Australie. Elle n’a perdu aucun set sur la route du titre, battant successivement Carla Suarez-Navarro, Ana Konjuh, Karolina Pliskova et Aliaksandra Sasnovitch, la surprise de la semaine. De son côté, la Biélorusse réalise le meilleur parcours de sa carrière en tournoi, battant au passage deux Françaises : Kristina Mladenovic au premier tour et Alizé Cornet en quarts de finale. La troisième française engagée, Caroline Garcia, a malheureusement dû abandonner au premier tour, à l’entame du troisième set de son match contre Alizé Cornet. Espérons que son dos sera rétabli pour Melbourne… 

Shenzhen, Chine, (International)
Participantes : Simona Halep, Jelena Ostapenko, Maria Sharapova
Finale 2018 : Simona Halep b. Katerina Siniakova 6-1 2-6 6-0

Remporter le tournoi de Shenzhen était pour Simona Halep le meilleur moyen de conserver sa place de numéro 1 mondiale et d’être tête de série n°1 à l’Open d’Australie. La Roumaine n’a pas failli à la tâche même si elle a concédé deux sets, un en finale et l’autre au deuxième tour face à la Chinoise Duan Ying-Ying. Nicole Gibbs, Aryna Sabalenka et Irina-Camelia Begu ont de leur côté été balayées en deux sets. Simona Halep s’est également imposée en double aux côtés de Begu et a montré toute la semaine qu’elle était prête à partir à l’assaut de son premier titre du Grand Chelem. Précise, concentrée et agressive, la Roumaine a tous les atouts pour aller loin. Reste néanmoins une interrogation : gérer la pression a toujours été un problème. Comment encaissera-t-elle les attentes qui pèsent sur un numéro 1 mondiale sans Majeur ?

Dans le reste du tableau, la française Pauline Parmentier a été éliminée au premier tour par Zarina Diyas tandis que Jelena Ostapenko a sombré devant Krystina Pliskova (la soeur de…) en deux petits sets. Enfin, Maria Sharapova a été éliminée par Katerina Siniakova en demi-finales et en trois sets.

Auckland, Nouvelle Zélande, (International)
Participantes : Caroline Wozniacki, Julia Goerges, Barbora Strycova, Agnieszka Radwanska
Finale 2018 : Julia Goerges b. Caroline Wozniacki

La semaine néo-zélandaise a été fortement perturbée par la pluie, qui a occasionné deux journées blanches jeudi et vendredi, obligeant les joueuses à jouer quarts et demi-finales samedi. A ce petit jeu, ce sont les têtes de série numéro 1 et 2, Caroline Wozniacki et Julia Goerges, qui ont tiré leurs épingles du jeu. Néanmoins, avec plus de quatre heures de jeu pour venir à bout des jeunes américaines Sofia Kenin et Sachia Vickery, Wozniacki n’a pas pu rivaliser avec Julia Goerges, une joueuse qui lui pose toujours de gros problèmes. L’Allemande remporte donc son troisième tournoi consécutif (après Moscou et Zhuhai fin 2017) et sera l’une des outsiders les plus dangereuses à Melbourne. Si elle a surtout brillé par son inconstance au cours de sa carrière, Goerges semble, à 29 ans, confirmer les espoirs qui ont longtemps été placés en elle. Lundi, elle sera 12ème mondiale, le meilleur classement de sa carrière.

Et aussi…

Serena Williams ne défendra pas son titre à l’Open d’Australie. L’Américaine l’a annoncé au cours de la semaine dernière, confirmant les rumeurs de plus en plus insistantes qui circulaient.
Le 30 décembre, elle s’était – de peu – inclinée face à Jelena Ostapenko à l’occasion d’un match exhibition à Abu Dhabi (6-2 3-6 10-5).

Cette semaine se jouait aussi la HopmanCup. Cette compétition mixte par équipes ne rapporte aucun point WTA mais permet de faire le point sur l’état de forme des joueuses qui y sont présentes. On retiendra notamment les performances d’Angelique Kerber et Belinda Bencic. Finalistes pour le compte de l’Allemagne et de la Suisse, les deux joueuses ont pris le meilleur sur toutes leurs adversaires de la semaine, et au passage prouvé qu’elles étaient revenues à leur meilleur niveau. 
En finale, c’est Kerber qui s’est imposée 6-4 6-1. La compétition sera dense et de nombreuses joueuses peuvent prétendre soulever le trophée à Melbourne, mais à n’en pas douter, Angelique Kerber sera parmi elles. Désormais entraînée par Wim Fissette, l’Allemande a retrouvé l’agressivité et la précision qui ont fait d’elle une numéro 1 mondiale incontestable en 2016.

 

Comments are closed.