My Twitter Feed

mercredi 30 mai 2012

PUBLICITÉ

RG 2012 : Un grand cru au deuxième tour

Nombreuses sont les favorites qui ont répondu présentes. Les principales têtes de série au classement WTA n’ont pas fait le moindre faux pas, ce qui rend un Roland Garros bien plus accroché et plus alléchant. Focus sur un premier tour d’ores et déjà relevé.

Les favorites écrasent le premier tour

La numéro une mondiale Victoria Azarenka n’a pas faibli face à Brianti très accrocheuse : 6-7, 6-4, 6-2. Ses dauphines, Maria Sharapova et Agnieszka Radwanska, ont elles aussi fait table rase du premier tour en éliminant respectivement Cadantu (6-0, 6-0) sur un score sans appel, et Jovanovski (6-1, 6-0) en deux manches totalement dominées. Le tableau féminin ne souffre pas d’une poussée accrue de joueuses désirant titiller les meilleurs mondiales, comme en atteste les matchs expéditifs. 6-0, 6-1 pour Wozniacki face à Danilidou, 6-1, 6-3 pour Kuznetsova face à Lucic, 6-4, 6-0 en faveur de Stosur qui écarte Baltacha et 6-2, 6-1 pour Cibulkova face à la jeune française Mladenovic. Enfin les deux dernières tenantes du titre (2010-2011) , en la présence de Schiavone et de Li Na, n’ont pas traîné sur la terre battue de Roland-Garros en expédiant Date-Krumm (6-3, 6-1) et Cirstea (6-2, 6-1).

Des Françaises en perte de vitesse

Impuissantes face aux maîtresses du circuit, les françaises se fondent dans le paysage sans toutefois l’éclabousser de leur talent. Ainsi, Larrière, Rezai, Parmentier, Mladenovic, Cornet et Garcia ont quitté la tête basse les Internationaux de France, sans même avoir pu démonter leurs qualités. Aveu d’impuissance ou concurrence trop importante ?

Seules quelques tricolores ont su tirer leur épingle du jeu en franchissant la dure étape du premier tour : Feuerstein, Foretz Gacon – qui affrontera Na Li – Pavlovic – qui défiera Medina Guarrigues – Johansson, et la numéro une française et huitième mondiale, Marion Bartoli.

Une exception vient éclaircir le tableau à demi-foncé des résultats français, avec une victoire surprise de Virgine Razzano qui vient mettre un terme aux rêves de Serena Williams (4-6, 7-6, 6-3).

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :