lundi 28 mai 2018

PUBLICITÉ

Roland Garros – Sale temps pour les Françaises

Embed from Getty Images

Kristina Mladenovic, Océane Dodin et Jessika Ponchet, les trois Françaises engagées aujourd’hui, ont été sorties dès le premier tour. Chloé Paquet, battue par sa compatriote Pauline Parmentier en trois sets et deux jours, les accompagne.

On le savait, les voyants n’étaient pas au vert. On avait quitté Kristina Mladenovic en larmes après un abandon à Rome. Mais la Française se voulait optimiste à l’heure de défendre les points de son quart de finale atteint en 2017, sur la terre battue d’un tournoi qui lui tient à cœur. Son adversaire du premier tour, Andrea Petkovic, a beau avoir déjà brillé à Paris (1/4 en 2011, 1/2 en 2014), est depuis retombée à la 107ème place mondiale. L’occasion de repartir de l’avant pour la Française s’est transformée en nouveau cauchemar. Après un premier set très disputé, remporté 12 points à 10 dans le tie-break par l’Allemande, « Kiki » s’est complètement effondrée, s’inclinant en deux sets (7-6 6-2) et 1h42 de jeu. Avec la défaite, ce sont les points du quart de finale qui s’envolent, et la chute au classement qui l’accompagne. Au lendemain de Roland Garros, l’ancienne numéro 1 française retombera aux alentours de la 54ème place mondiale… Bien loin du Top 10 dans lequel elle comptait s’installer de manière durable. La relative bonne nouvelle, c’est qu’avec une deuxième partie de saison catastrophique en 2017, la Française n’aura plus grand-chose à défendre au cours des prochains mois et, donc, tout à gagner. En attendant, comme souvent, elle ira chercher consolation dans le tournoi de double, une discipline dans laquelle elle brille toujours. Associée à Timea Babos, elle avait remporté en début d’année l’Open d’Australie. 

Océane Dodin est elle aussi toujours à la peine. Opposée d’entrée à Heather Watson, la Française n’a pas existé. Ou si peu : le temps d’un break d’entrée de premier set, rapidement comblé par la Britannique, qui s’impose finalement sans trembler en deux sets secs (6-3 6-0). La Française n’a gagné que deux matches en 2018, et n’a plus accumulé deux victoires d’affilée depuis le tournoi de Washington en juillet dernier.

Jessika Ponchet, qui avait joué crânement sa chance face à Garbine Muguruza l’an dernier, n’a pas démérité aujourd’hui face à Lucie Safarova, notamment dans le premier set, perdu seulement 6-4. L’ancienne finaliste de Roland Garros a ensuite eu la partie nettement plus facile, se détachant rapidement 4-0 pour ensuite conclure 6-1. Au prochain tour, la Tchèque sera opposée à sa compatriote Karolina Pliskova, tête de série numéro 5, tombeuse d’une autre Tchèque, Barbora Krejcikova (7-6 6-4).

Du côté des favorites, la journée a été plus tranquille que la veille : Caroline Wozniacki (2) s’est sortie du piège Danielle Collins en deux sets, non sans avoir bataillé longuement pour remporter le premier (7-6 6-1), Carla Suarez Navarro n’a pas tremblé face à Ana Konjuh (6-0 6-1), Daria Kastatkina a dominé Kaia Kanepi (6-4 6-1) et Madison Keys a éliminé Sachia Vickery (6-3 6-3).

La surprise du jour est venue de la Biélorusse Victoria Azarenka, défaite en deux sets par la toujours dangereuse Katerina Siniakova (7-5 7-5). La Tchèque défiera au second tour la tombeuse d’Alona Ostapenko, Kateryna Kozlova.

Mardi, entreront en jeu la numéro 1 mondiale, Simona Halep, opposée à Alison Riske, et Caroline Garcia, opposée à Yingying Duan. 

 

Comments are closed.