dimanche 2 février 2014

PUBLICITÉ

Open GDF Suez : le titre pour Pavlyuchenkova

Anastasia Pavlyuchenkova, 22 ans, remporte pour la première fois l’Open GDF Suez face à Sara Errani, finaliste l’an passé. Une victoire qui confirme un tournoi exceptionnel de la jeune Russe. 

C’était sa première finale, et la bonne. Anastasia Pavlyuchenkova remporte pour la première fois l’Open GDF Suez à Coubertin face à la numéro un italienne, finaliste en 2013 face à l’Allemande Mona Barthel et qui était probablement encore épuisée de son combat de samedi face à Alizé Cornet. Une victoire précieuse pour Anastasia Pavlyuchenkova, qui aura battu quatre têtes de série durant ce tournoi.

Au premier set, Sara Errani remporte sa mise en jeu, tout comme Pavlyuchenkova, qui remet les pendules à l’heure sur un ace. Le ton est donné. D’un poing serré, Pavlyuchenkova prend le large avec un break sur une jolie volée. Après avoir remporté son jeu de service, la Russe mène 3-1. Errani se fait balader sur le court par la 26e mondiale, beaucoup plus agressive. Mais l’Italienne réussit à sauver son service et breake la joueuse de 22 ans. En marquant quatre jeux d’affilée, Errani repasse devant. A 5-3 pour la numéro un italienne, son adversaire n’a d’autre choix que de remporter son service. A 15-40, la Russe sauve deux balles de set mais ça ne suffit pas. L’Italienne empoche la première manche.

Sur sa lancée, Errani breake Pavlyuchenkova d’entrée et mène rapidement 2-0. Six jeux d’affilée, il aura fallu du temps à Anastasia Pavlyuchenkova pour revenir dans le match. La Russe remporte son jeu de service, breake Errani dans la foulée et reprend l’avantage. Errani n’y est plus. Pavlyuchenkova, impériale, multiplie les jeux et laisse la transalpine incrédule. A 5-2, Errani lève les yeux au ciel après un amorti éblouissant de son aversaire. L’Italienne menait 30-0 mais laisse pourtant filer son jeu de service. Une manche partout.

La tendance semble alors inversée. Pavlyuchenkova réussit son entrée dans le troisième set en remportant son service sur un jeu blanc…et un ace ! Mais Errani n’a pas dit son dernier mot. L’Italienne signe trois jeux consécutifs. Comme dans le deuxième set, c’est dans la difficulté que Pavlyuchenkova reprend ses esprits. La Russe revient vite à 3-3 et Sara Errani enrage, balançant sa raquette dans le vide. Il est trop tard. Pavlyuchenkova remporte son service, breake l’Italienne et se paye le luxe de trois balles de match à 5-3. La messe est dite et la première est la bonne. La 26e joueuse mondiale décroche pour la première fois l’Open GDF Suez, sans doute la plus belle victoire de sa jeune carrière. A quatre reprises durant le tournoi, Pavlyuchenkova remporte son match après avoir perdu le premier set. La défaite est cruelle pour Sara Errani, qui échoue en finale pour la deuxième fois consécutive. Au face à face, ça fait deux victoires à zéro pour la Russe.

Comments are closed.