mardi 15 août 2017

PUBLICITÉ

Elina Svitolina l’emporte à Toronto

Embed from Getty Images

L’Ukrainienne Elina Svitolina a réalisé lors de la Rogers Cup de Toronto un parcours impressionnant, pour s’adjuger son cinquième titre en 2017. Elle s’empare du même coup de la 4ème place du classement mondial, et de la tête à la Race.

Daria Kasatkina (n°36), Venus Williams (n°9), Garbine Muguruza (n°4), Simona Halep (n°2) et Caroline Wozniacki (n°6) : voici l’impressionnante liste des victimes d’Elina Svitolina lors de la semaine canadienne. A seulement 22 ans, l’Ukrainienne se positionne de plus en plus comme une valeur sûre du tennis féminin. La voilà leader du classement 2017, lauréate d’un cinquième titre cette saison, dont trois tournois « Premier 5 » (la troisième catégorie de tournois les plus prestigieux, après les quatre Majeurs et les 4 Premier Mandatory). Il ne manque qu’une chose à la native d’Odessa : confirmer en Grand Chelem. Malgré sa régularité, elle n’a jamais dépassé les quarts de finale d’un tournoi majeur, qu’elle n’a d’ailleurs atteints pour la première fois que cette année, à Roland Garros. Elle n’a même jamais joué la deuxième semaine à l’US Open, gageons que cette performance devrait être battue cette année. Quant à l’emporter, ce sera une tout autre affaire tant les favorites seront nombreuses.

Parmi lesdites favorites, on trouvera sa victime en finale, Caroline Wozniacki. La Danoise, dont l’US Open est le tournoi préféré et dont elle a déjà par deux fois disputé la finale, a atteint les quarts de finale de 11 des 16 tournois qu’elle a disputés cette année, gagné plus de matches que quiconque sur le circuit et… perdu un nombre incalculable de finale. Six, précisément, dont deux face à Elina Svitolina, qui défend aussi bien qu’elle mais la domine grâce à sa puissance supérieure. L’ancienne numéro 1 mondiale a été balayée 6-4 6-0 au cours d’un match à sens unique. Certes, elle a buté sur meilleure qu’elle. Mais alors que l’US Open se profile, cette incapacité à franchir la dernière marche pourrait peser mentalement.

Elle avait pourtant jusque là réalisé un parcours parfait, balayant notamment Sloane Stephens et Agnieszka Radwanska, et se débarrassant en quarts de finale de la numéro 1 mondiale, Karolina Pliskova, à l’issue d’un excellent match. Sa dauphine, Simona Halep, a été battue par Svitolina en demi-finales, alors que les deux joueuses disputaient leur deuxième match de la journée en raison de la pluie. En quarts, l’Ukrainienne avait battu en trois sets la gagnante de Wimbledon, Garbine Muguruza, tandis qu’Halep avait battu Caroline Garcia, la Française qui est, encore une fois, allée le plus loin cette semaine. Ses compatriotes n’ont pas brillé, toutes éliminées au premier tour : Kristina Mladenovic face à Barbora Strycova, Océane Dodin par Ashley Barty et Alizé Cornet face à Anastasia Pavlyuchenkova.

Au classement, toujours dominé par Karolina Pliskova, Elina Svitolina grimpe de deux places, pointant désormais au quatrième rang, devançant d’une place sa victime en finale, Caroline Wozniacki, et de deux Garbine Muguruza, qui recule donc de deux rangs. Kristina Mladenovic conserve sa 13ème place, tandis que Caroline Garcia fait son entrée dans le Top 20 (19ème).

 

Comments are closed.