jeudi 30 novembre 2017

PUBLICITÉ

Skardino remporte l’individuel d’Östersund avec un podium inédit

Embed from Getty Images

Pour la première épreuve individuelle à Östersund (Suède), le moins qu l’on puisse dire c’est qu’il y a eu des surprises. Aucune des « favorites » sur le podium, où la biélorusse Nadezhda Skardino créé la sensation en remportant la première victoire de sa carrière. La meilleure française, Justine Braisaz prend une très belle 8e place.

La saison de biathlon commence fort, voire même très fort. Dans des conditions que l’on pourrait qualifier de « normale » — pas de grosses rafales de vent, de pluie, de neige, de brouillard ou autre élément météorologique pouvant expliquer un changement de piste — ce sont des gros dossards qui sont montés sur le podium du 15km Individuel d’Östersund. 

 

20/20

Les principales favorites au départ de cette course se sont élancées dans le groupe 1 ou 2, c’est à dire dans les premières. Cependant, elles ont toutes fauté au tir. Spécialiste de la discipline il y a deux saisons, l’Italienne Dorothea Wierer n’a toujours pas retrouvé son tir parfait et engagée qui avait fait sa réputation. Avec trois fautes au premier couché elle disparaît des écrans radars et terminera la course 52e. C’est à peine mieux que la numéro 1 française Marie-Dorin Habert, 55e avec un tir à 16/20. Malgré une deuxième partie de course où la française tir à 10/10 et se rassure un peu, elle ne pouvait plus rien espérer dans cette course et ne marque pas un seul point. Déjà une belle cartouche de grillée, en l’absence notamment de Laura Dahlmeier. 

Mais de toute façon, pour s’imposer il fallait faire le 20/20. C’est ce qu’on réalisé les 4 premières de l’épreuve du jour. Mais la première à avoir fait le plein était Mona Brorsson. En prenant la première place du classement provisoire et en la conservant pendant de longues minutes, la biathlète suédoise a enflammé son public. Elle sera finalement reléguée à la sixième place. 

Et si on attendait le retour de la reine Daria Domracheva, malgré quelques courses en fin de saison l’an dernier, ce sera finalement une autre Biélorusse qui va tirer son épingle du jeu. A 32 ans Nadezhda Skardino (photo) signe sa première victoire de sa carrière. Un podium totalement inédit complété par la Norvégienne Synnove Solemdal, partie avec le dossard 75, elle signe son cinquième podium individuel en coupe du monde, mais son premier sur cette discipline (2 victoires et une troisième place en poursuite, et une deuxième place sur la mass-start). Enfin, l’Ukrainienne Yullia Dzhima, 8e du général l’an dernier sans jamais monter sur la boîte s’offre le premier podium de sa carrière avec cette troisième place. 

Justine Braisaz 8e

Côté français, la meilleure a été Justine Braisaz. Avec un très bon temps de ski, elle termine 8e en étant même la première parmi celle ayant tiré à 18/20. Non loin d’elle termine la Finlandaise Keisa Makarainen, 11e avec un 17/20. Avec un 19/20 Francesca Hildebrand prend la 13e place, juste devant Daria Domracheva. Pour ce qui est des autres françaises, si le moins bon résultat reste Marie Dorin-Habert, aucune autre Bleue n’a excellé en tir. 17/20 pour Anaïs Bescond qui prend la 24e place, deux places plus loin Célia Aymonier. La française a encore une fois performé sur les skis, et était pas loin d’un bon tir, ce qui est son point faible. Avant son dernier tir elle était à 14/15, mais à son dernier debout, ses démons sont revenus. Elle fait deux fautes, et surtout perd énormément de temps, pour exemple 22 secondes s’écoulent entre sa deuxième et sa troisième place, alors qu’en moyenne les biathlètes ne mettent pas plus de cinq secondes. Enfin, Anaïs Chevalier, gênée avec un problème de carabine, tir à 18/20 et peine encore sur les skis, elle finit 41e, au porte des points (la 40e marque 1 pt).

 

Prochains rendez-vous

Le sprint : vendredi 1er décembre à 17h45 sur La Chaîne L’Equipe et Eurosport.

La poursuite : dimanche 3 décembre à 13h15 sur La Chaîne L’Equipe et Eurosport.  

Comments are closed.