lundi 9 mars 2015

PUBLICITÉ

Marie Dorin-Habert Reine des neiges

Après une médaille d’Argent avec le relais mixte, Marie Dorin-Habert entre dans la légende et s’octroie, à 28 ans, un incroyable doublé (sprint + poursuite) lors des Mondiaux 2015 de biathlon.

Comme on avait pu l’entrevoir lors du relais mixte, Marie Dorin semblait en forme. Et elle confirme. Ces débuts de mondiaux marquent véritablement le retour de la française sur le devant de la scène. En effet, après de nombreuses blessures et une récente grossesse, elle revient en force et s’offre la première victoire de rang de sa carrière en remportant le sprint samedi. Et pour rendre cette semaine encore plus folle, elle va même s’accorder un doublé en remportant la poursuite dimanche.

Bien plus que magnifique, cette victoire marque définitivement une nouvelle ère : c’est la première biathlète française à être sacrée championne du monde deux fois lors de  mêmes championnats.

Le sprint samedi

Les conditions n’étaient pas les meilleures pour ce sprint. Avec notamment des rafales de vent qui ont désorientées de nombreuses athlètes au tir, cela à ouvert la course. En effet, les favorites se sont retrouvées dans des positions inconfortables, à l’image de Domracheva qui finira 25ème à 2 minutes, ou encore Mäkärainen, 32ème à 2 min 21. Il n’en faudra pas plus pour que la française saute sur l’occasion. Avec un bon temps de ski et un sans faute au tir couché, elle sort en tête. Reste plus que le tir debout, elle prend son temps, mais loupe une cible. Après un tour de pénalité, elle conserve tout de même le leadership devant Semerenko.

Cependant, ce n’est pas encore gagné, puisque quelques minutes plus tard on apprend que la polonaise Nowakowska, auteur d’un sans faute, sort 9 secondes devant Dorin à l’issu du tir debout. S’annonce alors une fin de course passionnante. A l’aise sur les skis, la française reprend du temps : 15 secondes sur Semerenko. Et la polonaise va craquer, permetant ainsi à Marie Dorin de s’offrir le premier titre de sa carrière. C’est également le premier titre pour une française depuis 2003. Le podium était alors complété par Nowakowska et Semerenko.

Les autres françaises : Anaïs Bescond (56ème à 3min04) déjà limite sur le relais, elle est totalement passée à côté de sa course. Justine Braisaz termùiner 34ème à 2 min 20 et Coline Varcin 53ème à 2 min 56.

La poursuite dimanche

Vainqueur du sprint, Marie Dorin s’élance ce dimanche en tête de la course. Et grâce à un sans faute aux deux tirs couchés (10/10), elle va largement accroitre son avance sur ses poursuivantes. Seules Weronika Nowakowska (Pologne) et Laura Dahlmeier (Allemagne) arrivent à garder moins d’une minute de retard.

Cependant si tout semble parfait jusque là, lors du premier tir debout, la française commet deux fautes, ce qui permet à l’allemande de revenir à une vingtaine de secondes. Tout se joue alors sur le dernier tir debout, et en loupant une nouvelle fois la cible, Marie Dorin laisse alors la place de revenir à sa première poursuivante. Mais cette dernière commettra elle aussi une faute. Une faute synonyme de nouvelle victoire pour la française.

Irrattrapable, elle a pu profiter pleinement de son dernier tour et franchir tranquillement la ligne d’arrivée, un drapeau tricolore à la main.  Le podium est complété par Laura Dahlmeier et Weronika Nowakowska, qui confirme sa belle performance lors du sprint.

Domracheva, leader du général fait une belle remontée en finissant 7ème (partie 25e). Quant à l’autre française engagée, Justine Braisaz finie 35ème à 4minutes de sa compatriote.

Comments are closed.