jeudi 19 mars 2015

PUBLICITÉ

Les Bleues, surprises par l’Italie, comptent sur une victoire en Angleterre

Le XV de France féminin ne fera pas de Grand Chelem cette année. Après leur défaite face à l’Italie (17-12) ce week-end, elles préparent le crunch de samedi soir pour pouvoir remporter le Tournoi et conserver leur titre.

Samedi dernier, les Bleues arrivaient grandes favorites sur les terres italiennes: troisièmes de la dernière coupe du monde (les italiennes n’étaient pas qualifiées), détentrices du dernier Tournoi des VI Nations, ce déplacement aurait dû se solder par une nouvelle victoire. Mais c’était sans compter sur l’agressivité de l’équipe italienne, qui a ouvert le score à la 4ème minute pour ne plus rien lâcher, jusqu’à leur dernier essai à la 78ème.

Même si les françaises réagissaient à deux reprises en marquant tout de suite après avoir encaissé un essai, elles ont fait preuve de trop de maladresses et n’ont pas su concrétiser leurs nombreuses actions. Longtemps bloqué à 12-12, le score aurait pu évoluer en faveur des françaises si l’arbitre avait accordé l’essai de Gaëlle Mignot à la 75ème minute. A la place, ce sont les italiennes qui aplatissent pour la troisième fois juste avant la fin du match, ce qui n’a pas laissé le temps aux tricolores de réagir.

Malgré cette défaite, les françaises sont toujours en course pour remporter le Tournoi, mais une victoire en Italie les aurait mises à l’abri de calculs qui font mal à la tête. Elles sont maintenant en concurrence avec l’Irlande : pour espérer garder leur titre, elles doivent gagner le Crunch contre l’Angleterre Championne du Monde et espérer que l’Irlande ne gagne pas contre l’Ecosse avec un écart de points trop important.

Pour affronter les anglaises chez elles, les Bleues vont devoir faire preuve d’adresse et d’agressivité. Le staff compte sur le retour de quatre joueuses pour apporter l’expérience nécessaire et essentielle pour une victoire outre-manche. Libérées par l’équipe de France à 7, Jennifer Troncy, Shannon Izar et Marjorie Mayans prêteront main forte à la défense française, qui aura beaucoup à faire face aux gabarits des anglaises. Leur vivacité et leur forme physique seront aussi indispensables en attaque, pour trouver la faille et aller jusqu’au bout des actions françaises, contrairement à ce qui a été fait contre l’Italie. Enfin, Manon André revient elle aussi sur la feuille de match suite à sa suspension de quatre semaines prise en février après une fourchette lors du match contre l’Irlande. Un autre point clé du match sera le jeu au pied : les tricolores ont laissé passer 11 points contre l’Italie.

Résumé du match Italie-France en vidéo:

Poster un commentaire