mardi 22 août 2017

PUBLICITÉ

CDM 2017 – Les Bleues défaites en demie

Embed from Getty Images

Dans un match où la pluie a joué son rôle mais où les Bleues ont trop subit en deuxième période, la France s’est inclinée contre l‘Angleterre et jouera la petite finale de la Coupe du Monde 2017 en Irlande.

Ce sont les Anglaises qui débutent le match avec la possession du ballon dans le camp français. La première mêlée introduction française repousse de plusieurs mètres le pack adverse et les Bleues ressortent le ballon. Elles restent en possession du ballon et multiplient les phases de jeu à l’entrée des 22 mètres puis devant la ligne d’en-but. Mais après 16 phases, les Anglaises arrivent à se dégager. Comme depuis le début de cette Coupe du Monde, il y a peu de jeu dans le centre et après 7 phases des Red Roses, ce sont les Bleues qui se dégagent.

Ce sont les Anglaises qui ouvrent le score sur pénalité par Emily Scarratt (3-0 17e). La pluie rend difficile le jeu et les deux équipes ont du mal à maîtriser le ballon. Lenaïg Corson réussit une belle percée mais poussée vers la touche par deux anglaises, elle lâche le ballon qui part en avant et les Bleues qui suivent n’arrivent pas à le maîtriser (26e). Quelques minutes plus tard, sur une interception dans leur camp, les Anglaises mettent le feu dans la défense française et parviennent rapidement dans les 22m grâce à une percée de Scarratt. Au bout de 13 phases, elles se voient pénalisées sur une belle défense de Shanon Izar et perdent le ballon. La Française a au bout de son pied la balle d’égalisation quelques minutes et sa pénalité lointaine passe entre les poteaux (3-3, 36e). A la mi-temps, les deux équipes restent à égalité.

A la reprise, les deux équipes font jeu égal mais les Red Roses récupèrent par Scarratt qui transmet à Kay Wilson qui perce à gauche mais sans pouvoir conclure. Les Anglaises campent alors dans le camp des Bleues qui sont héroïques et arrivent à tenir 20 phases avant de concéder une pénalité. Transformée par Scarratt, les Anglaises reprennent l’avantage (6-3 53e).

Les Bleues n’arrivent pas à mettre la main sur le ballon ni à revenir dans le camp adverse. Une nouvelle fois pénalisées à cause de Safi N’Diaye qui ne sort pas d’un ruck, les Bleues concèdent une nouvelle pénalité mais Scarratt ne la transforme pas (58e). A force de ne pas arriver à sortir de leur camp, les Françaises reculent et concèdent des attaques. Les Anglaises en profitent pour percer sous les poteaux et inscrire le premier essai du match par Sarah Bern (60e). La transformation d’Emily Scarratt passe aussi et la France se voit reléguée à 10 points (13-3).

Après une percée de Lenaïg Corson, les Françaises se retrouvent dans un temps fort et Julie Annery fait son numéro côté droit pour mettre les Bleues à 5m de la ligne d’en-but. Après 15 phases de jeu, la Française aplatit en coin, mais l’arbitre australien demande l’assistance vidéo : a-t-elle mis le pied en touche ? Oui, après visionnage, l’essai n’est pas accordé et les Bleues restent à 10 points. A l’orée des 10 minutes, les Anglaises sont à nouveau dans les 22m français et les Bleues n’arrivent pas repasser dans le camp adverse. Les Red Roses finissent par marquer un nouvel essai dans les arrêts de jeu par Megan Jones (81e 20-3, photo).

L’Angleterre ira donc défier la Nouvelle Zélande en finale pour tenter de conserver son titre. Pour les Bleues, qui ont manqué de folie, qui ont trop longtemps défendu en seconde période, c’est encore un coup d’arrêt dans le dernier carré. Elles défieront les Etats-Unis pour accrocher le podium.

Comments are closed.