My Twitter Feed

jeudi 11 avril 2013

PUBLICITÉ

Les résultats des Championnats de France de Karaté

Dans un palais des sports de Toulon bien rempli (plus de 1000 places vendues par jour), des animations variées et la sélection pour les prochains championnats d’Europe (mai à Budapest)… tout était réuni pour faire de ce premier championnat de France Senior en région un vrai succès. Au programme des confirmations du côté des champions du monde en titre, des jeunes qui émergent, et des retours au premier plan…

(Info FF Karaté)

– 50Kg : Alexandra Recchia (Budo Karate Savigny) survole sa catégorie
Dans une catégorie peu relevée cette année, avec la retraite de sa rivale historique Betty Aquilina, Alexandra a passé peu de temps sur les tapis. En finale, elle met 9-0 en moins d’une minute (il restait 2.04 au compteur !), à l’invitée surprise Natisha Fernando, du Clichy Wado-Ryu. En s’imposant par sur les scores fleuve de 8-0 à chaque tour, elle conforte encore un peu plus sa place de numéro 1 française de sa catégorie.

– 55 Kg : Lucie Ignace (Karate Do Bras Panon) gagne sans briller
La réunionnaise n’a une nouvelle fois pas fait le voyage pour rien ! Victorieuse à la Premier League de Paris, Ignace en pleine confiance et sans forcer son talent confirme son titre acquis l’an passé sur le plan national. En finale face à Maëva Samy (AS Sarcelles), elle assure et s’impose 1-0.

– 61 Kg : Leila Heurtault, la jeunesse victorieuse
Vice championne du monde 2009 en juniors, la Bourguignonne Alizée Agier (FKC Semurois) est sur la bonne trajectoire. Elle aurait même toutes les clés pour s’imposer clairement en seniors… sauf que sa camarade de génération Leila Heurtault joue le chien fou dans son jeu de quilles ! Si Agier dominait en junior, c’est Heurtault qui a pris le dessus (et les sélections) en espoir. Cette fois encore, c’est Leila Heurtault qui affirme sa domination sur sa camarade, en marquant cinq points dans le combat contre trois à Alizée Agier.

– 68 Kg : Le retour d’Emilie Cacheux
Meilleure combattante de la catégorie -60 kg en 2007, Emilie Lhommeau, désormais Emilie Cacheux et mère de famille, a fait la journée dont elle devait rêver. En finale, elle s’impose sur sa jeune coéquipière de club Mégane Lauret (18 ans).

+ 68 Kg : Nadège Ait-Ibrahim s’impose difficilement
Après un parcours plus facile, Nadège affrontait en finale Ruth Soufflet dans le remake des finales des dernières années. Elles se respectèrent un peu trop pour que le score ne bouge. Ruth Soufflet (AA Sportive Sarcelles) n’osa pas assez. Les cinq drapeaux tombèrent du côté de la championne du monde, Nadège Ait Ibrahim (Le Grand Samouraï Toulon).

Equipes Féminine et Masculine : 4ème doublé consécutif pour Sarcelles
Depuis 2010, les 2 équipes de Sarcelles sont championnes de France. En féminines, les filles s’imposent en finale au Samouraï 2000 (Le Mans) 2-0. Chez les garçons, Sarcelles était opposé au SIK Paris. Ils s’imposent 3-1.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :