dimanche 30 août 2015

PUBLICITÉ

Pablo Morel : « Il y aura une répartition des responsabilités. »

Pour cette rentrée de la Ligue Féminine de Handball, le coach d’Issy paris Hand Pablo Morel s’est vu décerné le titre de Meilleur Entraîneur de la saison 2014-2015. Une récompense personnelle qu’il échangerait bien contre de nouvelles victoires avec son équipe. Une équipe qui ne lâchera aucun match avec une répartition des responsabilités. Une nouvelle façon d’aborder chaque rencontre.

Pablo comme vous l’avez dit sur scène, vous êtes fier de cette récompense personnelle mais vous préféreriez l’échanger contre de nouvelles victoires cette saison.

Oui exactement, c’est un peu particulier parce qu’on est déjà replongé dans la nouvelle saison. Celle qui s’est terminée est déjà bien loin. Ça fait toujours plaisir car il y a des gens qui ont voté donc c’est vraiment un honneur. C’est aussi un moment pour remercier les joueuses, les dirigeants qui m‘ont fait confiance. Il ne faut pas oublier que je suis un jeune entraîneur. Je remercie donc le président et Arnaud (Gandais, ex-entraîneur d’IPH) désormais Directeur Général qui m‘accompagnent au quotidien. Je remercie évidement aussi tout le staff car c’est un travail d’équipe pour encadrer les joueuses. C’est vrai que maintenant la première préoccupation c’est la nouvelle saison qui débute ce dimanche et c’est là qu’on va mesurer la progression de notre handball.

Comment mesurer cette progression avec un effectif qui provient quasiment pour moitié de votre centre de formation, avec cette équipe très jeune mais aussi la prolongation de vos cadres en cours de saison dernière ?

Oui l’effectif est très jeune, 22 ans de moyenne d’âge ! Après c’est ce qu’on avait dit en début de saison dernière. On a choisi des cadres qui sont de très bonnes joueuses de handball, des personnes qui humainement peuvent encadrer un groupe et construire un projet. On a choisi aussi des jeunes joueuses qu’on estime être pleine de talent, on espère de futures internationales. Il n’y aucune raison de bouleverser ce fonctionnement d’autant qu’elles ont rempli les objectifs l’an dernier. Voilà maintenant il ne faut plus se découvrir mais faire fructifier ce qu’on a fait l’année dernière, être plus stable, gagner en maturité et être performants sur du plus long terme.

Est-ce qu’il y a des objectifs précis cette année ? Le président a dit vouloir jouer toutes les compétitions sans faire d’impasse.

En filigrane, ce qu’il a dit, c’est ce que je viens de vous dire. C’est qu’on a envie d’être plus réguliers, plus stables, ça veut dire qu’on va tout jouer pour gagner. Après le calendrier fera que forcément si on joue bien toutes les compétitions, il y aura j’espère des embouteillages dans le calendrier, et ça veut dire qu’il y aura une répartition différentes des responsabilités. Il est hors de question de ne pas jouer tous les matchs, il est question de répartir les responsabilités, un peu plus sur les jeunes, un peu plus sur les cadres, en fonction des périodes et des matchs. Mais surtout, j’insiste c’est être plus stables et performants dans tous les secteurs.

Comments are closed.