My Twitter Feed

jeudi 13 mars 2014

PUBLICITÉ

LFH – Retour complet sur la 15e journée

Handball - UMB-B - Union Mios Biganos-Bègles - Alexandra Lacrabère

Ce mercredi se jouait la fin de la 15e journée de Ligue Féminine de Handball commencée le week-end dernier. Retour sur tous les matchs avec au programme : 2 nuls et 3 victoires à l’extérieur.

Nice 26-30 Toulon (joué le 7 mars)
Toulon continue son opération séduction avec une nouvelle victoire et ce grâce aux 6 buts de Marie-Paule Gnabouyou et aux 5 de Laura Gaudefroy (nominée pour l’élection de la joueuse LFH de février). C’est en seconde mi-temps que les Niçoises ont laissé filer le match puisqu’à la pause, elles n’étaient menées que 12-10 avant de compter plusieurs fois 6 buts de retard en seconde période. Trop dur pour revenir.

Le Havre 20-33 Metz (joué le 9 mars)
Le Havre continue de chuter. Malheureusement, les Normandes n’ont rien pu faire contre les Dragonnes de Sandor Rac (qui changera de banc la saison prochaine pour trois saisons). A part Gonzalez-Ortega, toutes les messines ont marqué et ont également bien été aidées par les 61% d’arrêts de Gervaise Pierson (17/28) ! Pour le Havre, une victoire d’ici les trois dernières journées devrait assurer une place en play-offs mais que ça devient difficile.

Issy Paris 26-26 Fleury
On le sait depuis longtemps, en Région Parisienne, les salles c’est un vrai souci. Du coup, ce match s’est déroulé ce mercredi mais à 14h au Stade Pierre de Coubertin. Qu’à cela ne tienne, cela n’a pas empêché le club de remplir la salle avec environ 3250 spectateurs (gratuits). Et cela n’a pas empêché non plus les Lionnes d’accrocher les Panthères et de décrocher un match nul contre Fleury qui baisse un peu le pied ces dernières semaines. Pour autant, ce choc entre le 3e et le 2e de LFH a vu la Norvégienne Stine Bredal-Oftedal nominée elle aussi pour être joueuse de LFH de février, scorer à 5 reprises et tout comme Marta Lopez-Herrero coté Fleury. On a également assisté à un beau face à face de gardiennes entre Armelle Attingré et Darly Zoqbi de Paula qui terminent le match avec le même nombre d’arrêts, de tirs et donc le même ratio : 15/41 – 37%

UMB-B 29-29 Besançon
C’est la surprise de cette 15e journée. Besançon est allé chercher un point précieux en Gironde. Certainement un peu fatigué par la Coupe d’Europe, l’UMB-B concède un nul malgré les 7 buts d’une Alexandra Lacrabère pas vraiment marquée par sa sortie médiatique du week-end dernier. Dommage pour elle et pour ses équipières qui après un début de match manqué, se sont bien reprises pour mener toute la seconde période avant de se faire rejoindre à 1 minute 10 de la fin. Côté Doubiste, c’est la Brésilienne Moniki Bancilon qui s’est illustrée avec ses 8 buts.

Nîmes 24-25 Nantes
C’est toujours aussi dur pour Nîmes qui après avoir été mené sur son terrain tout le match a trouvé les ressources nécessaires pour revenir avant de concéder le but de la défaite par Estelle Nzé-Minko à 9 secondes de la fin. C’est en revanche une excellente opération pour Nantes qui peut encore espérer mathématiquement jouer les play-offs plutôt que les plays-downs.

Au classement, Metz est toujours en tête avec 43 points et Fleury deuxièmes avec 42, à l’affut du moindre faux pas. 3e, Issy-Paris suit le rythme avec 39 pts. Derrière, le trou est creusé avec un petit groupe composé de Toulon 31pts, Le Havre 29, l’Union Mios Biganos-Bègles 28. Sauf faux pas dans lors des trois prochaines journées, ces 6 équipes devraient disputer les play-offs. Mathématiquement, ce n’est pas encore terminé pour le 4 derniers qui peuvent encore croire aux play-offs. Mais c’est mission impossible pour Nîmes, bon dernier avec ses 19 points.

Résultats / Classement

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :