mardi 26 septembre 2017

PUBLICITÉ

LFH – J5 : Metz sur sa lancée, IPH tient le rythme

Lors de la 5e journée de Ligue Féminine de Handball le week-end dernier, Metz a de nouveau fait valoir son rang de Champion de France. Issy Paris a assuré une large victoire à Toulon alors que Besançon a tenu Brest en échec.

Dijon 29 – 31 Le Havre

Nouvelle surprise de la part des Normandes qui l’emportent sur le terrain d’un concurrent direct pour les play-downs et le maintien. Le trio Monika Rajnohova (6), Sharon-Léa Dorson (6) et Jocelyne Mavoungou a été le principal artisan de cette victoire. A la mi-temps, le Artistes étaient pourtant encore dans le coup (16-16) mais elles ont lâché du lest entre la 33e et la 36 minute et n’ont jamais pu refaire leur retard.

Besançon 24 – 24 Brest

On ne peut pas dire que Besançon réalise un exploit mais que Brest s’incline est toujours une petite surprise. Les joueuses de Raphaëlle Tervel, 4es la saison dernière, sont pourtant mal parties dans cette rencontre en étant menées à la pause de 4 buts (9-13). Mais un gros trou d’air des Bretonnes en seconde période leur a permis de revenir et même de mener de 3 buts à la 45e minute (18-15). Les joueuses de Laurent Bezeau ont dû cravacher pour recoller en fin de match et ne pas perdre cette rencontre.

Bourg de Péage 28 – 40 Nice

L’apprentissage est difficile pour Bourg de Péage comme pour Celles sur Belle la saison passée. Les Iséroises était déjà menées par les Aiglonnes de 7 buts à la mi-temps (12-19), difficile de refaire son retard dans ces conditions, même à domicile. Jannela Blonbou s’en est donnée à cœur joie avec ses 8 réalisations. Au classement, Nice pointe désormais à une inattendue 4e place.

Toulon St-Cyr 18 – 26 Issy Paris

Menées de 2 buts à la pause (8-10), les ReBelles n’ont pas sur rester dans le match en seconde période et se sont faites manger par des Lionnes qui ont toujours faim. On pensait que les changements d’effectif mettraient du temps à venir côté Issy Paris mais force est de constater que cette victoire en appelle d’autres. Lois Abbingh (photo), 8 buts, a contribué à ce bel écart tout comme les 17 arrêts de Silje Solberg dans les buts (56% !!).

Chambray 20 – 27 Metz

Rare seront les moments où Metz tremblera cette saison, et encore une fois ce n’était pas une occasion de le voir ce weekend. Malgré une belle résistance, 12-14 à la mi-temps, Chambray s’est laissé distancer progressivement lors de la deuxième période. 5 matchs, 5 victoires, Metz continue pour le moment son sans faute.

Fleury Loiret 27 – 24 Nantes

Nantes avait de l’ambition, et Nantes déçoit encore une fois. Même s’il n’est jamais facile de se déplacer à Fleury, on attendait mieux des Roses en ce début de saison. Ce sont les Panthères qui ont mieux entamé le match pour revenir aux vestiaires avec un seul but d’avance (1110). Rien n’était encore joué. Mais une mauvaise entame des joueuses de Jan Basny a permis à celle de Chistophe Cassan de prendre 4 buts d’avance dès le retour sur le terrain. Paule Beaudouin (Fleury) et Karishma Ekho (Nantes) terminent toutes les deux avec 8 buts au compteur.

Au classement, Metz domine donc avec son carton plein. Issy Paris et Brest sont à égalité derrière. Nice est une surprenant 4e devant Chambray et Besançon. Fleury, Toulon, Le Havre et Nantes sont sur la même ligne avec 9 points. Dijon et Bourg de Péage ferment pour le moment la marche avec aucun résultat positif.

Le classement interactif.

Comments are closed.