mardi 21 janvier 2014

PUBLICITÉ

LFH – Issy Paris reste au contact

Karolina Zelewski-Gardoni / Issy Paris Hand / Handball Féminin / Handball / Sport Féminin

Les Lionnes d’Issy-paris recevaient ce week-end celles de Nîmes, en match avancé de la 11ème journée. A la peine durant les 30 premières minutes, les hôtes se sont finalement imposées sur le score confortable de 34 à 27.

Rien n’était fait pourtant, face à des Nîmoises prêtes à tout pour racheter un début de saison catastrophique. Dans une entame de match équilibrée, c’est Klára Černá qui va prendre le jeu à son compte à 9m pour permettre aux Gardoises de répondre au jeu rapide de la norvégienne Stine Oftedal (4/8). Alors que la capitaine Angélique Spincer (4/6) profite des difficultés défensives de l’adversaire, Karolina Zalewski-Gardoni trouve également l’intervalle sur son aile. Au quart d’heure de jeu, c’est Maja Šon (5/9) qui fait la différence en défiant Černá (7/12) au jeu du bras le plus puissant : Nîmes prend l’avantage (8-10) et oblige Arnaud Gandais à poser son temps-mort. Efficace un moment, l’entrée d’Armelle Attingré permet à son équipe de recoller au score … pour mieux se laisser distancer par la terrible Slovène Maja Šon (11-15 à la 24ème). Issy limite néanmoins les dégâts avant la pause en écartant son jeu, malgré un déchet technique handicapant (14-16).

Au retour des vestiaires, les locales, actuelles troisièmes du championnat, montrent un visage davantage représentatif de leurs performances récentes. Une double contre-attaque de Charlotte Mordal permet à Issy de repasser devant. Isolée sur le flanc droit, Zalewski-Gardoni confirme et Chagnard arrête le jeu alors que son équipe est menée de deux buts (20-18 à la 37ème). Peine perdue pour les Nïmoises : les arrêts d’Armelle Attingré sauvent une base arrière isséenne qui trouve trop facilement Goudjo (4/4), puis Wibe (3/3), exceptionnelles au pivot. Nïmes s’accroche mais finit par craquer dans une fin de match cauchemardesque dont l’issue (34-27) ne reflète pas vraiment la physionomie globale.

Le bilan reste positif pour Nîmes qui semble avoir les atouts pour se racheter (notamment avec le retour de Camille Ayglon sur les parquets), mais également pour Issy qui avait laissé quelques plumes en Gironde en milieu de semaine (le club avait concédé le nul à Bègles). De quoi se rassurer avant d’aborder les deux grands rendez-vous européens*.

Issy-Paris Hand – HBC Nîmes : 34-27 (14-16), Palais des Sport Robert Charpentier (Issy-les-Moulineaux).

Arbitres : Charlotte et Julie Bonaventura.

Issy : Fanny Chatelet (4 arrêts/14), Armelle Attingré (15 arrêts/32) – Coralie Lassource (3/5), Stine Bredal Oftedal (4/8), Lesly Briemant (1/3), Karolina Zalewski-Gardoni (6/7), Astrid N’Gouan (0/1), Charlotte Mordal (2/3), Amélie Goudjo (4/4), Angélique Spincer (4/6), Pernille Wibe (3/3), Doungou Camara (1/2), Mariama Signaté (4/7), Anne-Sophie Kpoze (2/4). Pénalités :  2 x 2 min.

Coach : Arnaud Gandais.

Nîmes : Laurie Carretero-Fontaine (4 arrêts/15), Marina Pantić (6 arrêts/29) – Maureen Marchal (2/4), Johanna Lombardo (2/4), Jane Charbonnel (1/3), Cindy Champion (5/9), Delphine Carrat (3/6), Camille Ayglon, Camille Asperges, Maja Šon (5/9), Marion Limal (2/6), Klára Černá (7/12). Pénalités : 2 x 2 min.

Coach : Christophe Chagnard.

* Issy-Paris est engagé en coupe Challenge (C4) : le club disputera ses deux matchs contre Istanbul Maltepe, en France. L’aller aura lieu le 7 février à Villeneuve d’Ascq, le retour le lendemain à Maubeuge. 

Comments are closed.