samedi 17 novembre 2012

PUBLICITÉ

Lyon prend une option

Dans le choc de la 9ème journée de D1F qui se jouait en début d’après-midi au Stade Charlety et qui opposait le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais, ce sont les joueuses de Patrice Lair qui l’ont emporté et pris une option pour le titre.

Article écrit par nos amis de Elles Sport

Un match dont tous les observateurs attendaient beaucoup, du fait notamment de l’état de forme affiché par les deux formations depuis quelques semaines.

Un choc qui a tenu toutes ses promesses, entre deux équipes accrocheuses, joueuses, ayant joué leur football avec conviction durant 90 min, se tirant la bourre à chaque attaque, défendant comme un seul homme sur chaque phase défensive.

C’est un fait de match qui va décanter la situation en seconde période. A moins de 20 minutes de la fin des débats. En effet, parlons d’un fait de match, puisque c’est sur un pénalty que les coéquipières de Sonia Bompastor scelleront l’issue de la rencontre. Un pénalty contestable et contesté, qui interviendra à la 72 ème minute, consécutif à une main de Sabrina Delannoy dans la surface de réparation sur une frappe de Laetitia Tonazzi, mais qui semble pour autant peu évidente à vitesse réelle comme au ralenti. La capitaine du PSG semblant plus se protéger.

Quoi qu’il en soit, c’est Amandine Henry qui s’élancera pour transformer cette sanction, ouvrant le score, et offrant les 4 points à Lyon qui du coup s’envole au classement et s’offre 7 points d’avance sur le Paris Saint Germain.

Comments are closed.