vendredi 10 août 2012

PUBLICITÉ

Les Américaines de nouveau au sommet de l’Olympe

En s’imposant (2-1) face au Japon, les Etats-Unis ont raflé leur quatrième titre olympique en football féminin. Au passage, les Américaines ont pris leur revanche sur la finale du dernier Mondial perdu contre ce même adversaire.

Pour la cinquième édition du tournoi de football féminin aux JO, les joueuses des Etats-Unis ont montré qu’elles ne partageaient pas. Ce titre leur appartient, et elles ne comptaient pas le laisser filer. Hope Solo et ses coéquipières ont offert à leur pays un quatrième titre après ceux de 1996, 2004 et 2008. Seul le titre de 2000, raflé par la Norvège, a échappé aux Américaines.

Cette victoire face au Japon s’est écrite dès le début de la rencontre avec le but de Carli Lloyd dès la 8e minutes à la suite d’un superbe mouvement de l’équipe américaine onclu par un centre en retrait d’Alex Morgan pour la numéro 10 des Etats-Unis. Dans l’ensemble, la première période a penché en faveur des Américaines même si les Japonaises ont touché les montants à deux reprises par Ogimi et Ohno (18e, 33e).

Solo sauve la nation

Après la pause, c’est de nouveau Lloyd qui allait faire la différence. A la suite d’un magnifique rush solitaire, elle décochait une superbe frappe depuis l’entrée de la surface de réparation japonaise et trompait Fukumoto pour la deuxième fois de la soirée (54e).

Les jeux semblaient faits, mais un peu moins de dix minutes après le second but de Lloyd, Ogimi remettait son équipe dans le coup profitant d’une mauvaise relance de Rampone (63e). A vingt-sept de la fin du temps règlementaire, les Nippones se mettaient à y croire de nouveau et poussaient pour inscrire un deuxième but. Après une nouvelle tentative de Lloyd qui faisait tressaillir les supporteurs japonais, Hope Solo s’employait sur une frappe d’Iwabushi pour sauver son équipe d’une magnifique parade (83e). Les efforts des Japonaises pour égaliser ne seront pas payant et ce sont bien les filles de Pia Sundhage qui levaient les bras en fin de rencontre pour célébrer leur victoire.

Les Américaines, battues l’an passé en finale du Mondial par ces même Japonaises (2-2, 3 tab 1), tiennent leur revanche et une belle médaille d’or en ayant perdu aucun match dans ce tournoi olympique.

Comments are closed.