My Twitter Feed

dimanche 10 septembre 2017

PUBLICITÉ

Le PSG à la recherche d’un stade

Embed from Getty Images

Vendredi soir, Le Parisien a annoncé que les filles du PSG étaient « priées de quitter le Camp des Loges ». Il leur faut donc trouver un nouveau stade avant la troisième journée du championnat et la réception de Lille. 

Les filles de Patrice Lair ne joueront plus au stade Georges Lefèvre du Camp des Loges à Saint-Germain en Laye, puisque les responsables de la formation parisienne ont décidé de donner la priorité aux équipes de jeunes. Un choix qui laisse donc les filles du PSG sans stade pour jouer les rencontres à domicile. Désigné comme « coupable » de cette décision, Luis Fernandez a démenti sur twitter en affirmant : « J’ai toujours beaucoup aimé le football féminin, alors sachez que je ne suis pas responsable de ce genre de décision. »

Pour y remédier plusieurs options ont été évoquées. Tout d’abord un retour au Stade Charléty. Une option qui semble compromise pour deux principales raisons. Patrice Lair trouvant ce stade trop impersonnel avait demandé l’an dernier un retour au centre d’entrainement historique du PSG. Puis, Charléty est le stade du Paris FC. Et, avec la fusion entre le Paris FC et Juvisy, les féminines du Paris FC joueront leurs grosses affiches à Charléty. On peut logiquement penser que parmi les grosses affiches du championnat, un Paris FC – PSG en fera partie. Dès lors, la confusion entre les clubs risque d’être grande si l’enceinte du XIIIe arrondissement redevient le terrain domicile du PSG. 

Autre solution évoquée : une cohabitation avec les Rugbymen du Stade Français à Jean Bouin. Le stade étant situé juste en face du Parc des Princes, cela reste une solution envisageable. La formule a déjà été testée l’an dernier lorsque le Stade Français avait partagé son enceinte avec le Red Star, club de Ligue 2. Un départ vers le Stade Montbauron de Versailles est également en réflexion. La trêve internationale arrivant, avec deux rencontres de l’équipe de France les 15 et 18 septembre, cela laisse quelques jours supplémentaires à la section féminine pour trouver un lieu. Le prochain match du PSG à domicile aura lieu le dimanche 24 septembre avec la réception de Lille. 

Patrice Lair, qui avait déjà présenté une fois sa démission l’an dernier, refusée par la direction du club, s’était déjà montré excédé par la politique de recrutement après la première journée et le nul concédé dans ce fameux stade Georges Lefèvre. Une fois de plus, il peut trouver ici une raison de montrer son courroux à ses dirigeants. En tout cas, il peut se poser quelques questions sur la façon dont le plus gros club français actuel traite ses féminines et surtout les moyens qui lui sont mis à disposition, lui qui reste un des meilleurs entraîneurs français à l’heure actuelle.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :