vendredi 25 mai 2018

PUBLICITÉ

LDC – Un OL historique

Embed from Getty Images

L’Olympique Lyonnais a remporté ce jeudi 24 mai 2018 la 5e Ligue des Champions de son histoire, la 3e d’affilé. Nouveaux records. Un beau cadeau pour Camille Abily qui termine sa carrière européenne sur une belle victoire au bout du suspens et un but.

Quatre vingt minutes de test

Pendant tout le temps réglementaire, les deux équipes ont fait jeu égal. Chacune s’essayait face aux cages sans concrétiser la moindre occasion. Pourtant, ce n’est pas ce qu’il manquait. Amandine Henry s’y est essayée par cinq fois, Eugénie Le Sommer à trois reprises. Aucune des joueuses emblématiques de Lyon n’a réussi à faire la différence.

Et pourtant, à la 70e, Eugénie Le Sommer reprenait de la tête un corner bien servi par Amandine Henry, le ballon semblait sauvé sur la ligne par Wolfsburg, mais l’arbitre n’accordait pas le but alors que sur les ralentis proposés, on voit bien qu’il a franchi la ligne. Tout est à refaire mais cette action a dynamisé le reste du match. Les Allemandes devenant de plus en plus dangereuses et les Françaises de plus en plus précises. Au bout des 90 minutes, le score restait pourtant nul et vierge et les deux équipes filaient alors en prolongations.

Entrée précieuse de Shanice Van de Sanden

Il n’a pas fallu longtemps pour voir que les prolongations n’allaient pas être sur le même tempo. Sur un tir de loin à la 93e, Pernille Harder trompait tout le monde et ouvrait le score en faveur de Wolfsburg. On pouvait croire que le moral des Lyonnaises allait être atteint, mais il n’en fut rien. Deux minutes après, Alexandra Popp s’est faite expulsée, donnant ainsi une impulsion à l’équipe française qui voyait là une nouvelle occasion de pousser jusqu’au bout à onze contre dix.

Ada Hegerberg en profitait à la 98e pour servir Amandine Henry qui inscrivit le but de l’égalisation. Reynald Pedros a vu juste en remplaçant Saki Kumagai par Shanice Van de Sanden quelques minutes avant (95e). La Hollandaise a donné un nouveau coup de fouet à tout le monde, faisant parler tout son talent et sa maîtrise des passes millimétrées, et faisant trembler la défense par sa puissance et sa vitesse. Elle est à l’origine du 2e inscrit par Eugénie le Sommer (99e), puis d’Ada Hegerberg pour le 3e but (103e).

L’adieu réussi de Camille Abily

Pour le dernier match européen de sa carrière, le coach Lyonnais a fait entrer Camille Abily pour les dernières minutes de la rencontre. Entrée réussie car à la 116e, elle a inscrit son dernier but européen. Une carrière à saluer pour cette grande dame du foot qui a tant apporté en équipe de France et à l’Olympique Lyonnais. 

Sorties victorieuses 4 buts à 1 dans une rencontre dont l’issue défiait tout pronostic, les Fenottes sont désormais les recordwomen de victoires en Ligue des Champions avec 5 trophées européens, le 3e d’affilé.

Comments are closed.