mardi 24 octobre 2017

PUBLICITÉ

Les Bleues offrent un festival de buts

Embed from Getty Images

Pour le premier France-Ghana de l’histoire du football féminin, l’équipe de France de Corinne Diacre s’est largement imposée 8-0 au stade Auguste-Delaune de Reims. Si les Africaines ont bien résisté en première mi-temps et même failli ouvrir le score, la seconde mi-temps fut un calvaire pour elles. 

Cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas vu une équipe de France aussi efficace offensivement. Et au-delà des nombreux buts (huit au total), il y avait la manière. Comme depuis qu’elle a été nommée sélectionneuse, Corinne Diacre a fait tourner. C’est donc avec un onze donc totalement inédit que les Bleues débutent la rencontres avec les premières sélections d’Estelle Cascarino (Paris FC) et Charlotte Lorgeré (Guingamp). Les trois entrées en jeu lors du match contre l’Angleterre vendredi ont également été titularisées : la buteuse Viviane Asseyi, Ouleymata Sarr et Léa Le Garrec. 

Lors de la première période, les Bleues montent en puissance peu à peu. Elles évitent même « le pire » puisque sur sa seule occasion le Ghana ouvre le score, un but refusé pour un hors-jeu très limite. Peu de temps après, Le Garrec fait trembler la barre transversale (29e). Les Françaises se réveillent et ouvrent le score grâce à un but plein de réussite d’Ouleymata Sarr. La Lilloise se retrouve en face à face avec la gardienne, cette dernière contre mais le ballon revient sur la française et file dans les buts vide (36′). 

Une deuxième mi-temps prolifique

Si la première mi-temps fût un peu difficile, poussive, ce n’est pas le cas de la seconde. Entrée en jeu à la pause à la place de Camille Catala, Eugénie Le Sommer se montre décisive dès son premier ballon. Elle tire parfaitement le corner qui permet à Amandine Henry d’inscrire le deuxième but d’une superbe volée (45′) avant de s’offrir le doublé sur un penalty (51′). 

Unique buteuse face à l’Angleterre, Viviane Asseyi confirme qu’elle est la meilleure buteuse de l’ère Diacre (4) en inscrivant également un doublé (59′ et 76′). De son côté, Valérie Gauvin, peu en réussite face à l’Angleterre, fait cette-fois une belle entrée soldée de son premier but en Bleu (82′). Mais outre la volée d’Henry, le plus beau but de la soirée est sans doute celui du doublé pour Le Sommer (68′ et 70′), puisqu’il est l’oeuvre d’une action collective rapide et efficace : Marion Torrent adresse un très bon centre au premier poteau remisé de la tête par Sarr et conclut de la tête par Le Sommer, seule au second poteau. 

Le Ghana aurait pu sauver l’honneur au bout du temps additionnel, mais le coup franc direct de Boakye termine sur la barre transversale (90+2e).


France 8-0 Ghana

Stade Auguste Delaune – Reims.
16 982 spectateurs.

Buteuses : Sarr (36′), Henry (45′, 51′ pén.), Asseyi (59′, 76′), Le Sommer (68′ et 70′) et Gauvin (82′)

France : Gérard – Lorgeré (Torrent 67′), Georges, Cascarino, M’bock Bathy – Henry (cap), Bussaglia (Diallo 84′) – Asseyi, Catala (Le Sommer 45′), Sarr, Le Garrec (Gauvin 67′).

Ghana : Mantey (Asantewaa 77′) – Boakye, Ampah, Egyir, Ambambilla – Okyere, Acheampong (Peterson Kundork 55′) – Addo (cap), Essiful (Coleman 87′), Niber-Lawrence (Atorvo 69, puis Saheene 92), Ayeyiam (Abdulai 57′). 

Comments are closed.