My Twitter Feed

lundi 3 avril 2017

PUBLICITÉ

WTA Miami – Johanna Konta confirme

Voilà plusieurs mois que Johanna Konta s’affirme comme une solide joueuse du Top 15 mondial : à Miami, la Britannique a remporté le tournoi le plus important de sa carrière. Conséquence, la voici désormais septième joueuse mondiale.

6-4 6-3 : deux petits sets auront suffi à Johanna Konta pour se débarrasser de Caroline Wozniacki, une autre des joueuses en forme de ce début d’année 2017. Pas plus qu’à l’Open d’Australie, où elle avait été balayée 6-3 6-1 au troisième tour, la Danoise n’a pu trouver les clés pour rivaliser avec son adversaire. Plus agressive, Johanna Konta a pris l’ancienne numéro 1 mondiale de vitesse pendant l’intégralité du match, parvenant à rester calme et concentrée chaque fois que Wozniacki est revenue au score : c’est probablement là le progrès majeur d’une joueuse qui aura attendu ses 24 ans pour éclore au plus haut niveau.

Au cours de cette semaine, la Britannique a battu trois joueuses du top 15 : outre Caroline Wozniacki (n°14) en finale, Venus Williams (n°11) et Simona Halep (n°5) ont cédé face à la numéro 1 Britannique. Il s’agit du deuxième titre de l’année pour Johanna Konta après celui de Sydney. Ces résultats, associés à son quart de finale à l’Open d’Australie, où elle n’avait cédé que face à la future gagnante, Serena Williams, lui permettent d’accéder à la deuxième place de la « Road to Singapore », derrière la Tchèque Karolina Pliskova et devant Caroline Wozniacki.

Ce tournoi aura été marqué par une nouvelle défaite de la numéro 1 mondiale, Angelique Kerber. L’Allemande peine à retrouver son meilleur niveau et n’a toujours pas joué la moindre finale en 2017, pire, elle n’a pas battu une seule joueuse du Top 30. Elle s’est cette fois inclinée en quarts de finale face à Venus Williams.

Côté français, il s’agit d’un tournoi à oublier. Beaucoup d’espoirs reposaient sur les épaules de Kristina Mladenovic après sa finale à Indian Wells, mais la Française n’a pas passé le premier tour, échouant devant la Roumaine Patricia Maria Tig. Pointant à la 19ème place mondiale, « Kiki » est cependant toujours numéro 1 française, devant Caroline Garcia (n°24), battue également d’entrée par la Chinoise Shuai Peng. La meilleure performance tricolore du tournoi est venu de Pauline Parmentier, tombeuse d’Océane Dodin puis de Timea Babos avant de s’incliner devant la future gagnante Johanna Konta.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :